Edelweiss - Fotolia

Atone, le marché des semiconducteurs se consolide

Les ventes de semiconducteurs n'ont progressé que de 1% entre le 1er et le 2e trimestre. La consolidation s'accélère et la suprématie d'Intel est aussi contestée par Samsung.

Selon le dernier McLean Report du cabinet IC Insights, qui effectue un classement mondial des différents fabricants de semi-conducteurs dans le monde, le marché de la micro-électronique n’a progressé que de 1% au cours du premier semestre 2015, et est marqué par un important mouvement de consolidation. 

Un marché en consolidation où la suprématie d'Intel est menacée par Samsung

Avago est en effet sur le point de fusionner avec Broadcom, tandis que l’européen NXP (l’ex division micro-électronique de Philips) s’apprête à racheter Freescale (l’ex division micro-électronique de Motorola). Avago, actuellement au 12e rang mondial deviendrait ainsi le n° 7 du secteur tandis que NXP, actuellement au 14e rang mondial entrerait à la dernière place du Top 10 planétaire.

Le marché des semi-conducteurs au 2e trim. 2015 Le marché des semi-conducteurs au 2e trim. 2015 (IC Insights)

L’autre constant important du dernier McLean Report est la montée en puissance de Samsung Electronics qui talonne désormais Intel. Sur l’ensemble de l’année 2014, les ventes d’Intel étaient près de 36% supérieure à celle du géant coréen. Au second trimestre 2015, l’écart n’était plus que de 10% - 11,94 Md$ pour Intel et 10,30 Md$ pour le Coréen -, Samsung profitant de sa domination des marchés de la mémoire vive et de la Flash, mais aussi du raffermissement de ses liens avec Apple, pour lequel il a commencé à fabriquer la puce A9 qui équipera les futurs iPhone et iPad.

Qualcomm : un n°5 mondial en grande difficulté

Après un premier trimestre flamboyant - respectivement +44% et +25% de hausse sur un an -, les n° 3 et 4 du secteur, TSMC, Hynix ont vu leurs ventes se tasser au second trimestre avec des reculs séquentiels de 5 et 3%. Le n° 5 mondial, Qualcomm, qui avait vu son CA modestement progresser au premier trimestre (+5% sur un an), a déchanté su second trimestre avec des ventes séquentielles en recul de 13%. En difficulté, Qualcomm subit la pression des fabricants taiwanais de processeurs pour portables et tablettes, mais aussi celles de concurrents comme Intel ou Samsung. Le constructeur pâtit aussi de la montée en puissance des fabricants de téléphones chinois qui font le choix de développer leurs propres processeurs. Et sa situation ne devrait pas s’arranger au 3e trimestre au vu du récent avertissement publié par la firme.

Le marché des semi-conducteurs au 1er trim. 2015Le marché des semi-conducteurs au 1er trim. 2015 (IC Insights)

Le trimestre a été plus clément pour les européens, ST et NXP progressant chacun de 3% entre le premier et le second trimestre 2015. Rappelons pour mémoire qu’au premier trimestre 2015, NXP avait vu ses ventes progresser de 18% sur un an tandis que ST reculait de 7%. Selon IC Insights, Qualcomm devrait voir ses ventes reculer de près de 20% sur l’ensemble de l’année 2015.

AMD et NVidia, victimes de la déprime du PC

Terminons en notant que les deux concurrents historiques d’Intel, AMD et NVidia, ne sont plus désormais que des nains dans le classement mondial des semi-conducteurs et subissent de plein fouet la déprime du marché des PC. Les ventes d’AMD sont repassées pour la première fois en 12 ans sous la barre du milliard de dollars trimestriels et ont baissé de 9% entre le premier et le second trimestre 2015. NVidia, de son côté a réalisé un CA de 1,11 Md$ au second trimestre en recul de 11% par rapport à celui du premier trimestre.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close