JiSign - Fotolia

Le numérique modifie l’organisation professionnelle des entreprises

Nouvelles fonctions, refonte des processus métier, l’arrivée du numérique oblige à de profondes mutations internes.

Si le terme de transformation numérique reste parfois flou, il n’en est pas moins une réalité pour toutes les entreprises, de la TPE à la multinationale. Mobilité, e-commerce, dématérialisation… toutes ces évolutions bouleversent les modes organisationnels et les processus métiers.

Des fonctions qui n’existaient pas il y a 5 ans (ou qui n’étaient pas clairement définies) comme Data Scientist font aujourd’hui partie des métiers clés des entreprises avec des rémunérations annuelles très attractives (de 38 000 euros pour un débutant à plus de 60 000 euros pour un profil un peu expérimenté).

Mais si le poste de Data Scientist est devenu emblématique (et même un peu fantasmé car il s’agit avant tout de bons ingénieurs capables d’avoir une vision stratégique de l’entreprise), il n’est pas le seul à émerger de cette transformation qui est aussi un véritable casse-tête pour les DRH.

Afin de les accompagner dans la définition et le contour de ses nouveaux postes , le cabinet Michael Page a élaboré une étude sur les fonctions et rémunérations des 15 métiers clés du numérique. Des métiers qui sont classés en trois domaines : direction, webmarketing et métiers techniques et fonctionnels.

Des profils convoités

Dans la première catégorie, émerge le Chief Digital Officer (CDO) « celui qui élabore et coordonne la stratégie digitale au plus haut niveau des organigrammes » souligne l’étude. Celui aussi que certains voient comme le bras droit du PDG. Tandis que d’autres, à l’instar d’ Isabelle Gauthier Directrice Marketing du groupe SQLI, prédisent une rapide disparition : « leur durée de vie est comptée. Le CDO  travaille à sa propre disparition, car si sa mission est réussie, alors l’entreprise devient connectée… et n’a plus besoin de lui ».

Job paradoxal mais qu’en attendant, les entreprises s’arrachent comme le montrent les annonces médiatisées d’Yves Tyrode à la SNCF ou Vivek Badrinath chez Accor.

Quant à la branche WebMarketing, on constate qu’il s’agit généralement de postes d’expérience qui allient des cursus mixant fortes compétences marketing et bonne connaissance du monde numérique. Il est vrai que pour les entreprises, ces experts du "Brand Content", du e-merchandising ou du e-crm deviennent absolument fondamentaux pour garantir la visibilité de leur marque sur internet et générer du trafic commercial.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close