Fotolia

Sécurité : Dell étend son offre… avant d’absorber RSA ?

Dell vient de profiter de sa grand messe annuelle, qui se déroule actuellement à Austin, pour présenter une extension d’une offre de sécurité dont l’avenir reste marqué d’un point d’interrogation.

Dell vient de lever le voile sur de nouveaux ajouts à son offre de sécurité. Au programme, le groupe ajoute tout d’abord un service de protection contre les menaces avancées persistantes, destiné à ses pare-feu et à ses solutions de sécurisation des courriers électroniques. Baptisé SonicWall APT Protection Service, le service s’appuie sur la mise en bac à sable des fichiers suspects – un sandboxing revendiqué comme multicouches associant virtualisation et émulation – et sur les renseignements sur les menaces collectés au sein de la plateforme Cloud SonicWall Grid, « alimentée par les résultats des analyses en temps réel de plus de 500 000 pare-feu de nouvelle génération ». Au passage, la passerelle de filtrage de courriel de Dell s’enrichit d’une troisième base de signatures de menaces, celle de Cyren, qui vient donc compléter celles de McAfee et de Kaspersky.

Parallèlement, Dell a présenté Dell Data Protection Cloud Edition 2.0 assure le chiffrement des données et leur application de règles de sécurité avant leur transfert vers des services Cloud publics. Sont ainsi supportés les services Google Drive, Microsoft OneDrive, Box et Dropbox.

Dell a par ailleurs présenté la version 8.1 de sa solution de gestion des identités et des accès pour applications Web, One Identity Cloud Access Manager. Une mise à jour à la portée limitée qui marque le support de l’authentification à facteurs multiples du service SaaS Defender as a Service.

Enfin, Dell a ajouté à son offre SecureWorks l’Emergency Cyber Incident Response, une fonctionnalité dédiée aux entreprises déployant des traitements sur l’infrastructure Cloud d’Amazon. Dans un communiqué, le groupe explique que cette fonctionnalité a été développée en coopération avec Amazon pour permettre l’investigation d’éventuels incidents de sécurité affectant les traitements déployés sur AWS.

Cette extension de l’offre de Dell en matière de sécurité survient peu après l’annonce du rachat d’EMC. Et l’une des inconnues de l’opération est la manière dont pourrait s’articuler une offre de sécurité tirant profit tant du portefeuille de Dell que de celui de RSA. Certes, l’un et l’autre ne s’adressent pas exactement aux mêmes cibles. Mais la complémentarité commerciale ne peut pas cacher certaines redondances.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close