iconimage - Fotolia

Internet des objets : Cisco rachète ParStream

Cisco vient d’annoncer le rachat de ParStream, une jeune pousse née de son programme d’incubation, et spécialisée dans l’analyse de données générées par des objets connectés.

C’est par un billet de blog que Cisco vient d’annoncer le rachat de ParStream, une jeune pousse qu’il a précédemment incubée. Celle-ci s’est spécialisée dans l’Internet des objets (IoT), avec la création d’une plateforme analytique dédiée aux données produites par les objets connectés.

Cette plateforme s’appuie en particulier sur une base de données en colonnes distribuée et massivement parallèle. Et de revendiquer la capacité de traiter en moins d’une seconde des requêtes sur des milliards d’enregistrements de données tout en continuant l’importation en temps réel des données produites. Des performances dues non seulement à l’architecture mais également à un index compressé, conservé en mémoire vive, de même que les données chaudes, les autres étant stockées sur disque. Une approche hybride qui vive à éviter les goulets d’étranglement. Pour l’intégration de données, ParStream DB supporte JDBC, ODBC, ainsi que les connexions directes. Une API en C++ permet de gérer les structures de données spécifiques ainsi que le traitement dans la base de données à partir de fonctions définies sur mesure.  

La plateforme fonctionne sur des matériels standard, sous Linux. Elle peut être déployée dans des environnements virtualisés et Cloud.

Dans son billet de blog, ce sont précisément les performances de la plateforme de ParStream que loue Cisco : « la vitesse est critique pour aider les entreprises à générer de la valeur à partir des données des environnements IoT. La base de données hautement spécialisée de ParStream est conçue pour les environnements IoT. Elle permet aux clients de traiter et d’analyser de vastes volumes de données en périphérie, en temps réel ».

Avec ce rachat, l’équipementier entend compléter son offre d’analytique, « en améliorant notre capacité à fournir l’analytique à la périphérie du réseau, là où les données sont de plus en plus produits, et en grand volume ».

De son côté, ParStream indique prévoir de continuer, au moins dans un premier temps, à opérer comme il le fait actuellement, avant d’accélérer son développement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close