bluebay2014 - Fotolia

Cisco : un pas de plus dans l’Internet des objets avec Jasper

Le groupe américain se paie un éditeur d’une plateforme de gestion d’objets connectés en mode Saas pour 1,4 milliard de dollars.

Dans le très tendance domaine de l’Internet des objets (IoT), pas question de composer sans Cisco, le cadre historique des équipements réseaux et du Cloud. C’est l’un des messages  à retenir du rachat de Jasper Technologies, éditeur d’une plateforme Saas de gestion de flottes d’objets connectés par Cisco. Et ce dernier n’hésite pas à mettre quelque 1, 4 milliard de dollars pour s’installer un peu plus sur ce juteux marché où déjà, certains cadres du secteur ont posé leurs jalons.

La  technologie de Jasper permet par exemple de connecter, de sécuriser et d’automatiser l’administration et le provisioning d’objets connectés, le tout en mode Saas.

 

Mais au delà, l’arrivée de Cisco sur ce segment montre également la volonté du groupe à s’étendre vers ce marché pour trouver d’autres leviers de croissance. Cisco mène en effet depuis des années une stratégie de recentrage de ses activités sur des segments dits à valeur.

Le secteur s’engouffre dans l’IoT

Gérer les flottes de capteurs et les usages liés à l’Internet des objets est devenu un pan clé de la stratégie des grands acteurs du secteur. En France, par exemple, Orange Business Services construit les différentes briques de son offre, avec à la base, LiveObjects, une plateforme de gestion de ces objets connectés.

Hasard du calendrier c’est aussi la semaine dernière que Microsoft a officiellement rendu public son Azure IoT Hub dont la vocation première est bien d’inscrire la plateforme Azure sur ce marché.  Cette plateforme doit agir comme d ‘abord un moyen sécurisé pour interconnecter un grand volume d’objets, les provisioner et en assurer l’administration. Mais aussi en capturer le carburant n°1, les données ainsi que les messages. Ce hub IoT crée aussi une passerelle Cloud vers les outils d’analyse de données ou les services Cloud liés par exemple au Machine Learning ou à l’analyse prédictive  - via Azure Stream Analytics. 

De son côté, IBM compte investir 3 milliards de dollars sur 3 ans dans l’IoT et y a dédié une division complète. Son objectif : proposer des outils d’intégration et développement d’applications métiers s’adossant aux données collectées depuis les réseaux de capteurs. Sans oublier Watson IoT, une nouvelle division de Watson pour cibler les usages des objets connectés.

AWS et Salesforce ont eu aussi pris place sur ce segment en orientant leur offre soit côté développeur pour le premier, soit côté métier pour le second.

Avec Jasper, Cisco peaufine ainsi son offre et sa conquête du marché. Si sa volonté est certes de proposer une infrastructure capable de supporter les spécificités de l’IoT, la société mise aussi sur les usages. En 2014, Cisco avait par exemple annoncé 100 millions de dollars, dans le cadre d’un nouveau fonds d’investissement, pour financer des sociétés du secteur.  Rappelons également le rachat de ParStream, une société spécialisée dans l’analyse de données, issue de l’incubateur de Cisco.

L’acquisition de Jasper va permettre à Cisco « d’offrir une solution IoT complète qui est interopérable, et fonctionne de pair avec des fournisseurs de services IoT, des développeurs d’applications et un écosystème de partenaires »,  explique enfin Cisco.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close