rvlsoft - Fotolia

Microsoft enrichit le service de gestion de droits d’Azure

L’éditeur vient d’annoncer l’acquisition de Secure Islands, un spécialiste de la classification et de la protection des données contre les accès non autorisés.

Microsoft vient d’annoncer un nouveau rachat dans le domaine de la sécurité, celui de Secure Islands. Celui-ci développe une plateforme baptisée IQProtector dédiée à la protection et au contrôle des données. Celle-ci s’appuie sur des agents d’interception qui, déployés dans l’entreprise, suivent la création et l’entrée de données dans l’organisation. Et de passer ensuite le relais à un moteur d’analyse chargé de la classification de ces données en fonction de leur type, de leur contenu, mais également des usages, des utilisateurs et des sources. Le tout en s’appuyant sur des règles personnalisables. IQProtector se charge alors d’appliquer les politiques internes de protection des données en fonction des classifications, avec chiffrement et gestion des droits.

La plateforme de protection des données de Secure Islands s’appuie sur les Right Management Services de Windows. Elle peut s’intégrer avec Exchange mais également avec des systèmes de gestion des contenus d’entreprise (ECM), comme OpenText. L’éditeur propose également des intercepteurs pour services et applications Cloud comme Box, Dropbox, SharePoint online, Salesforce ou encore ServiceNow. Des intercepteurs peuvent également être déployés sur les serveurs de fichiers de l’entreprise. Il est également possible de développer des agents – avec .Net mais également des API REST – et des intercepteurs sur mesure, et même d’intégrer la plateforme avec des solutions de prévention des fuites de données (DLP) et des systèmes de protection contre les logiciels malveillants.

Dans un billet de blog, Microsoft explique que la plateforme IQProtector « améliore les capacités de protection des données disponibles aujourd’hui avec Azure Rights Management Service », et prévoit de l’y intégrer, notamment pour les clients d’Office 365.

Toutefois, Secure Islands continuera de commercialiser ses solutions de manière indépendante. Parmi ses clients, on compte notamment UBS, Osram, Vodafone et Crédit Suisse. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close