Andy Dean - Fotolia

Sony Pictures : jusqu’à 10 000 $ par employé lésé dans son piratage

Un juge californien vient de donner son aval à un accord de règlement amiable prévoyant un budget de 8 M$ pour dédommager les employés de Sony Pictures victimes collatérales de l’attaque dont le studio a été victime l’an passé.

Selon leWashington Times, le juge californien Gary Klausner vient d’approuver l’accord amiable qui doit permettre à Sony Pictures de régler les demandes de ses salariés lésés dans l’attaque dont il a été victime il y a un an.

Cet accord prévoit une enveloppe de 2 M$ pour indemniser les salariés des coûts qu’ils ont pu être amenés à supporter en raison de l’attaque, ainsi que 2,5 M$ pour des services de protection contre l’usurpation d’identité. Une troisième enveloppe, d’un montant total de 3,5 M$ reviendra principalement aux avocats des différentes parties concernées, pour couvrir leurs honoraires et leurs frais.

Au total, Sony Pictures provisionne ainsi quelques 8 M$ pour 435 000 personnes. Chaque individu affecté pourra demander jusqu’à 10 000 $ de réparation.

Le studio de cinémro faisait l’objet, depuis décembre dernier, d’une plainte collective, déposée par d’anciens salariés, qui l’accusaient de ne pas avoir « réussi à sécuriser ni à protéger ses systèmes informatiques, ses serveurs et ses bases de données, ce qui a conduit à la publication des noms des plaignants » et autres données personnelles.

Des documents dérobés à Sony Pictures lors de son piratage ont laissé à suspecter un certain laxisme dans la protection de son informatique.

Pour approfondir sur Backup et protection de données

- ANNONCES GOOGLE

Close