Fotolia

Flash entame sa pré-retraite

Annonçant la sortie prochaine d’un outil de création de contenus dynamiques HTML5, Adobe appelle les créateurs à prendre leurs distances d’avec Flash.

La fin de Flash semblait de plus en plus proche depuis l’été. Début juin, le service de régie publicitaire de Google invitait à passer à HTML5. Depuis le premier septembre, les utilisateurs de Chrome doivent désactiver manuellement un réglage bloquant le lancement automatique des contenus Flash. Mais mi-juillet, des voix se sont élevées pour demander à Adobe de mettre un terme à l’existence de sa technologie pour contenus dynamiques, dont les vulnérabilités sont régulièrement la cible des pirates.

Elles ont donc été – plus ou moins – entendues. De fait, dans un billet de blog, Adobe « encourage » sans ambages « les créateurs de contenus à construire avec les nouveaux standards du Web ». Et ce n’est pas totalement sans raison : l’éditeur est en effet prêt à accompagner la transition.

Ainsi, dans le même billet, il annonce la sortie, début 2016, d’Animate CC, le successeur de Flash Professional CC, son studio de création de contenus animés. Le nouveau venu supporte HTML5 tandis que l’ancien était conçu pour Flash. En outre, Adobe indique finaliser un lecteur vidéo HTML5 pour les navigateurs Web de clients lourds. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close