bluebay2014 - Fotolia

Pica8 supporte désormais les ASIC 25/50/100G Ethernet de BroadCom et Cavium

PicOS 2.7.1, la dernière mouture de l'OS réseau de l'éditeur supportent les derniers commutateurs ouverts 25/50/100G Ethernet basés sur les ASIC Tomahawk et XPliant de BoradCom et Cavium.

Pica8, l’un des pionniers des systèmes d’exploitation réseau ouverts a annoncé que son OS PicOS supporte désormais les commutateurs en marque blanche motorisés par le chipset Tomahawk de Brocade et devrait prochainement supporter ceux motorisés par les puces Xpliant de Cavium. Ce support permet à l’éditeur de faire son entrée parmi les fournisseurs supportant les standards de commutation Ethernet à 25G, 50G et 100G (via le support des derniers commutateurs ouverts de Hewlett Packard Enterprise, Edgecore Networks et Inventec).

Ce qui a rendu possible l’émergence d’OS comme celui de Pica8, mais aussi le support des nouvelles hiérarchies Ethernet, est l’émergence des derniers ASIC de commutation de BroadCom et Cavium. Le Tomahawk de BroadCom (StrataXGS) est une puce intégrée gravée en 28nm qui embarque près de 7 milliards de transistors. Il supporte jusqu’à 32 ports 100 Gigabit Ethernet ou 128 ports  25 Gigabit Ethernet. Le Tomahawk est utilisé par HPE dans sa gamme de commutateurs ouverts Altoline, par Arista, dans ses 7060CX et 7260CX, et il est aussi mis en œuvre dans des commutateurs ouverts signés Inventec et Edgecore.

Les puces Xpliant (CNX880xx) de Cavium affichent des caractéristiques similaires. Elles sont notamment déployées dans des commutateurs ouverts signés Inventec et Edgcore. Selon Pica 8, les puces Xpliant devraient être supportées par son OS dans les semaines à venir.

La montée en puissance du 25/50/100G et des SDN

La course au support du 25/50/100G s’accélère du fait du succès attendu de ces technologies auprès des utilisateurs. Selon le cabinet Crehan Research, le nombre de ports 25/50/100 vendus dans le monde devrait passer de 10 000 l’an passé, à 12 millions en 2018. « Tous les fabricants de commutateurs de la planète, qu’il s’agisse d’acteurs comme Cisco ou des acteurs des commutateurs ouverts ont annoncé le support du 25/50 G en s’appuyant sur les puces de BroadCom », indique Shamus McGillicuddy, un analyste du cabinet Enterprise Management Associates, basé à Boulder, dans le Colorado. Or, les vendeurs de commutateurs ouverts laissent leurs utilisateurs libres de l’OS qu’ils souhaitent installer sur leurs équipements. Par exemple, les commutateurs Altoline d’HPE supportent déjà les OS de Cumulus Networks et Pica8 et devraient aussi prochainement accueillir le propre OS Linux d’HPE, OpenSwitch.

Notons qu’outre le support des nouvelles hiérarchies Ethernet, PicOS 2.7.1 apporte d’autres améliorations, comme des fonctions avancées de gestion de flux (AdvanceFlow). AdvanceFlow supportent des tables plus larges pour la gestion des flux de niveau 3 et permettent donc de contrôler un plus grand nombre de flux (jusqu’à 2 millions sur un ASIC Xpliant et 256 000 sur un ASIC Tomahawk broadcom, contre environ 2 000 en hardware pour l’ancien Trident 2 de Broadcom et environ 10 000 en logiciel). Il est à noter que cette capacité de gestion de tables plus large est essentielle pour le déploiement de services SDN à grande échelle et pour permettre des déploiements massifs d’OpenFlow, à même de supporter des millions de flux en parallèle.

 

Pour approfondir sur LAN - WLAN

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close