CloudWeek 2016 : Retour sur Windows 10

Partenaire de l’événement initié en 2015, LeMagIT couvre les temps forts de la Cloud Week et publie à cette occasion une série de documents permettant d’y voir plus clair sur le Cloud et ses retombées.

Avec Windows 10, nous entendons parler de Spartan (le nouveau navigateur), de retour du menu « Démarrer », de Cortana (l’assistant vocal à la Siri), d’update gratuit et d’autres fonctionnalités, principalement destinées à séduire le grand public.

Mais pour les professionnels, dans Windows 10, l’essentiel est ailleurs. 

L’OS est certes un système de rupture, comme le montre le fait d’avoir sauté le numéro 9 dans le versioning. Mais une rupture dans la continuité. Les entreprises peuvent se reposer sur une compatibilité ascendante que Microsoft nous a assurée quasi-totale. Et elles y retrouvent par exemple Internet Explorer, en version 11, avec son support de Java (abandonné dans Chrome et bientôt dans Firefox, point que ne manque pas de souligner l’éditeur).

Qui dit rupture, dit néanmoins – et heureusement – nouveautés. Les DSI regardent donc de près les nouveaux « canaux » de mises à jour et leurs cycles différenciés en fonction de leurs besoins, les applications universelles (un seul code qui s’adapte aux form factors des différents appareils, sorte de Responsive Design applicatif pour embrasser la mobilité), les nouvelles fonctions de sécurité et de MDM, ou encore l’ouverture de Windows à tous les développeurs - y compris iOS et Android avec un ensemble de projets présentés comme des « passerelles » entre plateformes (Universal Windows Bridges).

En résumé, Windows 10 tente de tirer les leçons des erreurs passées. Il veut clairement effacer la mauvaise impression laissée en entreprise par Windows 8 (comme le dit à demi-mot un des responsables monde de Microsoft). Un impératif pour Microsoft, qui voit sa position s’éroder sur le marché des systèmes d’exploitation, y compris dans le monde professionnel. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs qui voient enfin arriver le (premier) digne successeur de Windows 7. Mais adapté à l’IT de 2016 et surtout à l’émergence du Cloud Computing.

Windows 10 : Tout sur le vrai successeur de Windows 7

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close