Roman Milert - Fotolia

Quantum dope le haut de gamme de son offre d'appliances de backup

Nouveau fer de lance du constructeur, le DXi6900-S embarque des SSD et des disques de 8To.Ses performances soutenues sont 4 fois meilleures que le 6900. Il est aussi 44% plus compact et 52% moins gourmand en énergie.

Après un second trimestre fiscal très positif, qui a vu ses ventes globales progresser de 5 % sur un an et son activité backup et protection de données sur disque croître de 24 %, Quantum vient de doper son catalogue d’appliances de sauvegarde dédupliquée DXi en dévoilant un nouveau modèle haut de gamme, le DXi6900-S.

 Conçu pour répondre aux besoins des grands comptes, ce système de sauvegarde sur disque offre une densité doublée et des performances multipliées par 4 par rapport à l’actuel DXi6900 (qui restera toutefois au catalogue). Comme l’explique Stéphane Estevez, le responsable marketing mondial pour les produits de Backup et de reprise après sinistre de Quantum, l’objectif du DXi6900s est de répondre à la demande de certains clients qui ont besoin d’une performance soutenue accrue. Les deux principales améliorations sont l’ajout de disques durs de 8 To avec chiffrement et l’utilisation de SSD dans les contrôleurs pour le stockage des métadonnées.

« Notre objectif n’était pas tant d’accroître les performances en ingestion », explique Stéphane Estevez, « que d’améliorer la performance en production soutenue ». « Le débit d’ingestion n’est pas la meilleure métrique pour juger de la performance en production d’une baie de sauvegarde », indique encore le responsable de Quantum, même si c’est sur cet indicateur que l’ensemble des acteurs du marché se font la guerre.

4 fois plus performant, 44% plus compact et 52% moins gourmand en énergie

« Les appliances ne passent pas leur temps à ingérer des données. Les clients utilisent beaucoup la réplication entre les baies et mènent des opérations de nettoyage et de “space reclamation”. Ce sont autant de tâches qui impactent la performance au quotidien ». Selon Quantum, la performance soutenue de son dernier-né aurait été dopée de 300 %, du fait du seul ajout des SSD dans le DXi6900-S. La capacité brute n’a, en revanche, progressé que de 7 %, pour atteindre 544 To (environ 10 Po dédupliqués avec un ratio de 20:1). Mais dans le même temps, la densité a bondi, du fait de l’utilisation de disques 8 To. Résultat, l’espace occupé par le Dxi6900-S (18 U de rack) a baissé de 44 % et la consommation électrique de 52 %.

Ces indicateurs ne sont pas anodins, selon Stéphane Estevez. La plupart des clients de ces appliances haut de gamme en achètent plusieurs en même temps – comme vient de le faire en avance de phase une grande banque française – et les acquièrent d’emblée dans leur configuration maximale.

 Comme les modèles précédents de DXi, le 6900-S s’appuie sur la technologie de distribution de données DDP (Dynamic Disk Pools) qui permet de distribuer les informations de parités entre les disques d’un même pool et s’avère bien plus performante pour la reconstruction des disques durs en cas de défaillance d’un d’entre eux. Cette technologie est d’autant plus intéressante qu’avec une technologie RAID traditionnelle, le temps de reconstruction d’un disque dur devient problématique pour les performances et la disponibilité. 

Quantum a aussi profité de la mise à jour du fleuron de sa gamme d’appliances, pour introduire un nouveau plug-in d’accélération pour Oracle RMAN. Ce module logiciel s’intègre au SGBD et permet, en particulier, de réaliser des sauvegardes complètes plus rapidement.

Le DXi6900-S est disponible immédiatement et Quantum devrait très prochainement proposer une mise à jour du logiciel système des DXi6900 et DXi4700 leur permettant de bénéficier des améliorations logicielles introduites avec le dernier-né de la marque.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close