Les challengers du stockage Flash : l'offre de Violin Memory

Dans le cadre du dossier spécial Flash du n°7 de STORAGE, LeMagIT vous propose un tour d'horizon des fournisseurs de baies de stockage 100% Flash. Dans cet article, nous faisons le point sur l'offre de Violin Memory.

Pionnier du stockage Flash, Violin Memory a parié sa survie sur sa famille de baies de stockage Flash Storage Platform 7000, en fait une évolution de ses baies de stockage 100 % Flash de la série 6000 dotée de fonctions avancées de réplication (synchrone et asynchrone), de clustering, de CDP et d’optimisation WAN.

Dévoilée en décembre 2015 et récemment mise à jour, cette famille est la réponse de Violin aux critiques portant sur l’absence de fonctions avancées de stockage dans ses baies Flash. Les systèmes FSP sont en fait des baies de la famille 6000 modifiées dans lesquelles les contrôleurs x86 font tourner un OS de stockage dérivé d’un code OEM acquis par la firme et baptisé Concerto. Ce code est basé sur celui de FreeStor, l’OS de stockage de FalconStor, également utilisé par plusieurs autres constructeurs.

L’ajout de ce code permet à Violin de proposer deux des fonctions les plus demandées par ses clients, à savoir la réplication asynchrone et la réplication synchrone. Cette dernière s’inscrit tout particulièrement bien dans la stratégie haut de gamme de Violin et fait de la firme la seule que nous connaissions à même de proposer des capacités de stretched cluster  (jusqu’à environ 100 km) avec RPO et RTO à zéro avec une baie de stockage Flash. Mais l’offre Concerto ne s’arrête pas à la seule réplication. Elle intègre aussi des fonctions avancées de CDP (avec optimisation de l’usage du WAN) et de sauvegarde.

Les baies Violin de la série 6000, sur lesquelles la famille FSP 7000 s’appuie, utilisent des modules propriétaires à base de mémoires MLC ou SLC (lignes 6200 et 6600 respectivement) et proposent des capacités allant de 6 To à 70 To. Chaque unité se présente sous la forme d’un boîtier rackable de 3U et offre des performances allant de 750 000 IOPS (Flash NAND MLC) à 2 million d’IOPS (FSP 7650 avec mémoire Flash NAND SLC). Avec l’offre Concerto, il est possible d’agréger plusieurs unités en un système unique. Cela permet à Violin de proposer un cluster haut de gamme de 36U  (incluant la partie réseau) avec 1,4 Po de capacité brute et 8 millions d’IOPS avec une latence inférieure à la milliseconde

Notons que les clients actuels de baies Violin Series 6000 ont la possibilité de les faire évoluer vers des baies FSP par mise à jour de leurs contrôleurs et achat des licences Concerto adéquates.

L’offre FSP débute avec une configuration « d’entrée de gamme », la baie FSP 7250, offrant une capacité de base de 8 To bruts et l’ensemble des services de la plate-forme logicielle Concerto OS. En configuration de base, elle est proposée à un prix inférieur à 100 000 $ mais il est possible d’installer jusqu’à 26 To de Flash pour une capacité effective de 80 à 120 To après compression et déduplication. Toutes les fonctions logicielles de la plate-forme Concerto étant incluses sans option de licence additionnelle, il est possible de réunir plusieurs baies en cluster pour offrir une plus grande capacité.

À l’autre extrémité du spectre, Violin propose la baie FSP 7650 axée sur les performances. Ce système peut accueillir entre 35 et 140 To de capacité Flash et offre des performances de 2 millions d’IOPS (blocs de 4 K en lecture) avec une latence inférieure à la milliseconde (ou 1 million d’IOPS sous la barre des 200 microsecondes), ce qui en fait l’une des solutions de stockage les plus rapides du marché. En agrégeant jusqu’à 10 nœuds dans un cluster unique, on peut assembler un système offrant soit 1, 4 Po de Flash et délivrant des performances sans réel égal. À condition, bien sûr, de pouvoir s’offrir une telle configuration.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close