Scanrail - Fotolia

Verizon et CenturyLink seraient sur le point de céder leurs datacenters

Les deux opérateurs télécoms américains sont en discussions avancées pour céder leurs datacenters, le premier à Equinix et le second à un fonds d'investissement.

Les opérateurs américains Verizon et Centurylink seraient sur le point de céder leurs datacenters. Selon un rapport de Reuters, CenturyLink serait en discussion avec le fonds BC Partners, qui chercherait à acquérir le réseau de 59 datacenters de l’opérateur dans le monde pour 2,5 Md $.

Verizon avait, de son côté, confirmé en février 2016 avoir mis à l’étude la cession de ses datacenters. L’opérateur serait en discussions avancées avec Equinix pour la vente de ses centres de données. Selon un rapport de l’analyste de Cowen & Co Colby Synesael, un accord entre les deux sociétés serait imminent. Equinix serait prêt à débourser 3,5 Md $ pour mettre la main sur les actifs de l’opérateur.

Equinix s’est déjà fait remarquer cette année en acquérant les activités datacenters de Telecity pour 3,8 Md $ et, plus près de nous, en mettant la main sur le datacenter de Digital Realty à Saint-Denis, en banlieue parisienne. 

Des opérateurs qui s’interrogent sur la rentabilité de leurs datacenters

CenturyLink s’était fait remarquer sur le marché des datacenters en avril 2011 en mettant la main sur Savvis tandis que Verizon avait acheté la même année les activités cloud et datacenter de Terremark.

Comme l’explique Steve Wallage, le directeur du cabinet d’analyse Broadgroup Consulting, spécialisé dans le marché des datacenters,

« les opérateurs ont du mal à voir l’importance des datacenters pour leur futur et certains d’entre eux les voient comme une activité à faible marge périphérique à leur cœur de métier. Le profit de leur cession pourrait être utilisé pour investir dans des activités à plus forte marge ».

D’autres opérateurs considèrent toutefois les datacenters comme indispensables à leurs activités dans le cloud. Wallage explique ainsi qu’en Europe, des acteurs comme TeliaSonera, T-Systems ou Telefonica ont récemment investi massivement dans de nouveaux datacenters.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close