NEC ajoute une appliance virtuelle à son offre de stockage secondaire HydraStor

Avec HydraStor, NEC propose une solution scale-out optimisée pour le stockage de masse, la sauvegarde et l'archivage. Positionnée comme une alternative à l'offre Data Domain de Dell EMC, la gamme HydraStor s'est récemment enrichie d'une appliance virtuelle.

NEC a annoncé la semaine dernière la disponibilité d’une version 100 % logicielle de sa technologie de stockage secondaire Hydrastor, packagée sous forme d’appliance virtuelle pour VMware vSphere et Hyper-V. 

Né en 2002 de travaux de recherches du laboratoire de NEC à Princeton, Hydrastor est un système de stockage distribué de type objet, qui met en œuvre des technologies avancées comme les codes à effacement pour la protection des données et la compression/déduplication inline pour le gain d’espace. NEC positionne Hydrastor comme une alternative en mode scale-out à des baies de sauvegardes comme les baies DataDomain d’EMC ou les baies StoreOnce d’HPE. Mais la baie peut aussi être utilisée pour du stockage de masse de données ou d’objets (stockage vidéo, stockage cloud). La solution est aujourd’hui déployée chez plus de 1100 clients dans le monde.

Une solution de stockage dédupliquée en mode scale-out

Comme l’explique Hiroaki Mizumachi, le CTO de l’offre Hydrastor chez NEC, la solution de NEC propose un stockage secondaire versatile, résilient et performant. « Hydrastor offre une scalabilité inégalée. Vous pouvez commencer avec 1 nœud et évoluer de façon transparente jusqu’à 165 nœuds. Et nous supportons aussi de multiples générations de nœuds Hydrastor dans le même cluster, ce qui contribue à protéger votre investissement ».

Hydrastor met en œuvre la déduplication à blocs variables depuis 2002 et utilise l’erasure coding depuis 2007. Selon le constructeur japonais, l’utilisation des codes à effacement est nécessaire pour faire face aux limitations des technologies RAID avec les disques durs capacitifs modernes. Elle permet aussi de protéger efficacement les données avec un overhead réduit. Par défaut, Hydrastor est configuré avec un schéma de type 9+3 (qui est le plus efficient), mais il est possible de pousser le niveau de résilience pour supporter jusqu’à six pannes simultanées de disques ou de nœuds.

L'architecture d'Hydrastor

La réplication WAN est aussi optimisée en s’appuyant sur les mêmes mécanismes de déduplication et de compression que pour le stockage des données et les transferts sont chiffrés. Il est ainsi possible à des appliances Hydrastor (physiques ou virtuelles) installées dans des agences de répliquer des informations de façon rapide et sécurisée vers un cluster installé dans le datacenter.

De multiples modes d'ingestion de données

Hydrastor peut ingérer des données via des mécanismes multiples. La baie supporte le protocole OST de Symantec, les protocoles NAS NFS et CIFS, les protocoles objet S3, Swift ainsi que le protocole propriétaire optimisé Universal Express I/O (similaire à Data Domain Boost).

Selon NEC, une configuration Hydrastor avec un unique nœud est capable d’ingérer des données à 54 To/h avec le protocole Universal Express I/O (ou 7,2 To/h avec les autres protocoles) et offre une capacité de 18 à 72 To (234 à 956 To utiles). Un cluster configuré avec le maximum de 165 nœuds peut quant à lui ingérer des données à un débit de 5,2 Po/h avec Universal Express I/O (600 To/h avec les autres protocoles) et offre une capacité de près de 12 Po (soit environ 154 Po utiles).

L'offre et les performances des clusters Hydrastor

À titre de comparaison, un cluster exagrid configuré avec le maximum de nœud peut ingérer des données à un débit soutenu de 200 To/h, tandis qu’un cluster HPE StoreOnce ingère les données à un débit plafond de 184 To/h. La performance maximale d’ingestion d’une baie Data Domain DD9800 est limitée à 68 To/h avec DDBoost (et 31 To/h sans DDBoost).

L’appliance virtuelle Hydrastor peut quant à elle stocker de 1 à 16 To (soit 20 à 320 To utiles après compression/déduplication) et offre un débit plafond de 10 To/h. Le prix pour une configuration de base avec 1 To de capacité brute est de 2 000 $ (la licence inclut l'ensemble des fonctionnalités dont la réplication).

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close