Docker

Docker adapte son catalogue aux entreprises

La société refond son catalogue avec une Enterprise Edition (EE) dont les trois formules doivent répondre aux différents cas d’usage de la plateforme. Le cycle de releases est également ajusté aux rythmes des entreprises.

La société Docker, bien connue pour avoir donné naissance au format de conteneurs Linux éponyme, a officiellement adapté son portefeuille d’offres et ses cycles de développement et de releases aux desiderata des entreprises. Cela se traduit par l’arrivée au catalogue d’une édition Docker Enterprise Edition (EE). Il s’agit d’une forme fortement enrichie de CS Engine (pour Commercially Supported), qui, jusqu’alors, enrobait d’une offre de support le moteur de la marque.

Logiquement, cette édition EE va bien plus loin, puisqu’apparaissent des certifications pour les OS supportés – un repère clé pour les entreprises - , mais également pour les applications développées par des partenaires qui devront désormais être labellisées pour intégrer un magasin d’applications conteneurisées (le Docker Store). Docker a ainsi associé au lancement de son édition un programme de certification pour favoriser la création d’un écosystème autour de sa plateforme.

A son lancement, les OS Linux CentOS, Red Hat Enterprise Linux (RHEL), Ubuntu, SUSE Linux Enterprise Server (SLES), Oracle Linux, Windows Server 2016 ainsi que pour les plateformes Cloud Azure et AWS sont certifiés pour Docker EE.

Mais l’autre point important : la société a décliné sa plateforme en fonction des usages des entreprises. Docker EE est ainsi disponible en 3 éditions : Basic pour ceux ne souhaitent bénéficier que du support et des applications et plugins certifiés ; Standard propose quant à elle des outils de management avancés de conteneurs et d’images, une intégration avec les annuaires d’entreprise et un contrôle d’accès par rôle  – cela reprend en gros les fonctions de Docker Datacenter ; et enfin Advanced qui reprend les outils de l’édition Standard à laquelle s’ajoutent des fonctions avancées de sécurité (comme le scan de sécurité et le monitoring en continu des vulnérabilité).

L’édition Basic démarre à 750$ l’année alors qu’il faut dépenser 1500$ par an minimum pour l’édition Standard et 2000$ minimum par an pour l’édition Advanced.

Toujours afin de clarifier son offre, Docker a modifié le nom de baptême de l’édition gratuite qu’elle réserve aux développeurs. Celle-ci devient désormais Docker Community, et fonctionne sur Windows 10, Mac, CentOS, Ubuntu, Debian, Fedora ainsi que sur les plateformes AWS et Azure.

Des cycles de releases plus lisibles

Outre ce nouveau catalogue, la société a également ajusté ses cycles de release pour, justement, mieux répondre aux rythmes de mises à jour des entreprises, et de leurs besoins de support.

En effet, Docker, comme nombre de projets qui motorisent les couches d’infrastructure, souffrent de cycle de développement et de release souvent très rapides, et peu calés sur ceux des entreprises. C’est aussi un reproche fait au projet OpenStack, par exemple.  En dissociant les deux mondes, difficile donc pour la société Docker d’initier un modèle économique qui cible non seulement les développeurs, aguerris aux cycles agiles et rapides, mais également la production et les équipes d’exploitation, qui doivent maintenir une forme de cohérence du SI.

Dont acte. Docker a ajusté la nomenclature des versions et ses cycles de release. Désormais, afin que la feuille de route soit plus lisible pour les entreprises, les versions sont nommées en fonction du mois et de l’année de sortie. Celle de mars portera donc le nom de Docker EE 17.03, précise un billet de blog. Cela sera également appliqué à l’édition communautaire.

Le cycle de release de Docker CE sera calé sur un rythme mensuel et disposera des dernières fonctions – cela dans une déclinaison Edge. Mais Docker a également programmé une version Stable de CE qui sera publiée tous les trimestres, mais supportée (mise à jour de sécurité et patches) pendant 4 mois. Selon Docker, cela permet d’en faciliter la maintenance. De son côté, le cycle de release de Docker EE sera aussi trimestriel, avec un support garanti pendant un an. Un dispositif qui, selon Docker, devrait permettre aux entreprises « d’avoir confiance » dans leur plateforme de gestion de conteneurs.

 

Pour approfondir sur Conteneurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close