Cet article fait partie de notre guide: Le Stockage Objet, l’autre révolution du stockage

Suse Cloud : Suse travaille à renforcer la haute disponibilité

Après le support de Ceph dans Suse Cloud, Suse entend renforcer les fonctions de haute disponibilité de sa distribution OpenStack. C'est ce qu'il a annoncé à Orlando lors de SuseCon.

Après le support de Ceph dans la version 4 de Suse Cloud, lancée récemment sur le marché par l’éditeur, Suse entend désormais concentrer ses efforts sur le renforcement des fonctions de haute disponibilité de sa distribution OpenStack. C'est ce qu'a indiqué l’éditeur lors de l’édition 2014 de sa confrence utilisateurs SuseCon, qui se tenait la semaine dernière à Orlando.

La version 2 de Suse Cloud avait notamment apporté le support d’Hyper-V, tandis que la version 3 s'enrichissait de composants dédiés à la disponibilité et la v4 d'une brique de  stockage objet base sur Ceph. La prochaine mouture, la v5+,  que l’éditeur a programmé pour le second trimestre 2015 doit s’enrichir de possibilités de haute disponibilité pour les VM clientes (High Availibility Guest). Ces fonctions devraient s'appuyer sur les extensions de haute disponibilité de SLES dans les VM, ont expliqué des responsables de Suse lors d’une session technique. Parmi les autres directions évoquées, des possibilités de sauvegarde de VM dans plusieurs zones de disponibilité.

Suse a également programmé le support de Docker (en Preview, non prêt pour la production) dans cette v5+ ainsi qu’un service Big Data. L'éditeur a notamment indiqué s’intéresser au projet Open Source Sahara (Hadoop-as-a-service).

D’ici là, Suse a programmé une v5 de Suse Cloud pour le premier trimestre 2015. Bâtie sur Juno, cette version d’Open Stack à la sauce Suse devrait supporter l’intégration de SLES 12 Compute Node (toujours pour des besoins de haute disponibilité) ainsi que celle de Suse Storage, la solution de stockage Ceph, dont la bêta a été annoncée lors de la SuseCon  2014.

Doivent ensuite suivre une Suse Cloud 6, bâtie sur Kilo au troisième trimestre 2015, avec une intégration de SLES 12 Control and Admin. Une v7 est prévue pour le premier trimestre 2016 et utilisera la version OpenStack du moment (dont le nom de code devrait commencer par un « L »).

« Nous restons collés au cycle de release d’OpenStack et essayons de participer aux développements en amont avec la communauté pour intégrer au fur et à mesure les bons composants », ont confirmé les responsables de Suse. Mais tout en suivant le cycle de release du framework, l’éditeur entend aussi travailler à faciliter les mises à jour afin de minimiser les désagréments pour  les entreprises.

 

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close