animind - Fotolia

Red Hat dope les performances de Gluster et améliore son efficacité

Grâce à de nouvelles fonctions de cache local et à un nouveau mécanisme de résilience, Red Hat a amélioré la performance de Gluster tout en réduisant le nombre de noeuds requis pour assurer l'intégrité des données répliquées. Gluster peut aussi être déployé en conteneur.

Red Hat vient d’apporter plusieurs modifications à son système de fichiers distribué open source GlusterFS visant à améliorer les performances, mais aussi à optimiser l’usage de la capacité disponible sur les clusters. L’éditeur a également renforcé les points d’intégration avec sa plate-forme PaaS OpenShift.

Racheté en 2011 par Red Hat, Gluster est un système de fichiers distribué qui permet de stocker de grandes quantités de données non structurées sur un cluster de machines x86 banalisées. Mais la technologie est de plus en plus concurrencée sur ce secteur par l’émergence des solutions de stockage objet.

Gluster 3.2 améliore la gestion du cache des métadonnées afin d’améliorer la performance et la latence du système de fichier. La performance est notamment dopée par le fait que Gluster permet désormais de cacher localement certaines opérations comme la gestion des répertoires ou les recherches, ce qui évite de requêter inutilement les serveurs. Pour ces opérations, ce cache local permet d’améliorer la performance par un facteur de 8. Red Hat a aussi ajouté une fonction baptisée « Volume arbitre » (ou arbiter volume) qui permet d’assurer l’intégrité des données avec seulement deux copies et une copie additionnelle des métadonnées, là où il fallait jusqu’alors  trois copies complètes des données.

Efficacité et protection de données renforcées

Comme l’explique Sayan Saha, le responsable des produits de stockage chez Red hat, avec une réplication triple, chaque donnée écrite générait deux copies additionnelles. « Mais avec les Arbiter Volumes, on peut opérer une copie des métadonnées et pas des données. Typiquement dans un cas où le cluster comprend neuf nœuds, il est possible de résoudre les problèmes de ‘split-brain’ avec six ou sept nœuds, le volume arbitre résidant sur un nœud séparé ou sur un des autres nœuds ». Le principal bénéfice est donc que l’efficacité de stockage globale du cluster s’accroît.

La firme a aussi profité du lancement de Gluster 3.2 pour améliorer la performance de son mécanisme de protection des données par codes à effacement (erasure coding). Dans la pratique, l’algorithme de reconstruction de Gluster 3.2 a été parallélisé et multithreadé alors que jusqu’alors il était monothreadé, ce qui permet de tirer parti plus efficacement de la performance des processeurs multicœurs pour accélérer les opérations de reconstruction de données en cas de panne ou d’erreur.

Enfin, Red Hat a renforcé l’intégration de Gluster avec sa plate-forme OpenShift. Il est désormais possible de déployer des instances Gluster sous forme de conteneurs, afin de délivrer des services de stockage au plus près des applications. Jusqu’à présent, Gluster pouvait être installé directement sur des nœuds physiques ou sous forme de machine virtuelle.

 

 

Pour approfondir sur Software Defined Storage

- ANNONCES GOOGLE

Close