Meg Whitman prépare-t-elle son départ d'HPE ?

En moins d'un mois, Meg Whitman a abandonné sa fonction de présidente d'HPE, transférée à son n°2, Antonio Neri, et la présidence du conseil d'administration d'HP Inc. Selon Bloomberg, la patronne d'HPE ferait partie des candidats considérés pour le poste de CEO d'Uber.

Meg Whitman, la CEO de Hewlett-Packard Enterprise vient d’abandonner ses fonctions de présidente du conseil d’administration d’HP Inc, l’entité centrée sur les PC et les imprimantes née en 2015 de la séparation en deux entreprises de l’ancien HP.

« HP Inc. est une société autonome depuis presque deux ans et je suis fière d’avoir aidé la compagnie à faire un excellent départ » a indiqué Whitman dans un communiqué diffusé par HP Inc.

Mag Whitman était à la tête d’HP lorsque l’entreprise  - fondée par Bill Hewlett et Dave Packard peu avant la Seconde Guerre mondiale - s’est partagée en deux sociétés indépendantes. Depuis, elle avait conservé les fonctions de CEO et présidente d’HPE, ainsi quele poste de présidente du conseil d’administration d’HP Inc.

La présidence du conseil d’admionistration d’HPE étant quant à elle assumée par Patricia Russo, l’ex-patronne de Lucent puis d’Alcatel Lucent – largement créditée du naufrage d’Alcatel Lucent après la fusion des deux sociétés et qui n’a donc pas laissé un souvenir impérissable aux salariés de l’entreprise.

La rumeur d’un départ de Meg Whitman pour Uber

L’abandon par Meg Whitman de la présidence du conseil d’administration d’HP Inc, suit de peu celui de son titre de présidente d’HPE, un titre transféré à Antonio Neri au début du mois de juillet  - officiellement pour permettre à Meg Whitman de se concentrer sur le poste de CEO. Il fait aussi suite à une série de contre-performances de la société, dont le chiffre d’affaires est en fort recul depuis plusieurs trimestre, alors que la stratégie visant à se concentrer sur l’infrastructure peine à porter ses fruits.

Ironiquement, c’est sous la gouvernance de Meg Whitman qu’HPE a licencié le plus de salariés (plus de 60 000), même si nombre de salariés d’HP se souviennent plus des performances en la matière de Carlton Fiorina (env. 30 000) et de Mark Hurd (env. 31000). La décision d’éclater HP, puis HPE en différentes entités continue pourtant d’avoir des conséquences sociales importantes. C’est en ce moment le cas au niveau mondial chez DXC, le géant des services né de la fusion des services d’HPE avec ceux de CSC.

Pour certains analystes, les récents mouvements de Meg Whitman pourraient indiquer son intention de quitter le navire HPE. Selon des informations obtenues par Bloomberg, la patronne d’HPE ferait partie des candidats considérés pour le poste de CEO d’Uber, qui s’est récemment séparée de son dirigeant et fondateur, Travis Kalanick. Jusqu’alors, HPE a démenti tout départ de Meg Whitman.

Des départs et des mouvements en Europe

Plus près de nous, HPE a récemment enregistré le départ du Français Bruno Buffenoir, parti diriger la filiale française de ServiceNow. L’ancien directeur commercial d’HPE France, avait suivi Gérald Karsenti, l’ex-patron de la filiale française, lors de la nomination de ce dernier au poste de vice-président des ventes EMEA (un poste où il est aussi en charge des alliances stratégiques, notamment avec les grandes SSII, de l’IoT et des relations OEM). Fidèle de Gérald Karsenti, Bruno Buffenoir avait le titre de vice-président en charge de l’IoT et de l’OEM pour la zone EMEA.

Notons aussi qu’HPE vient tout juste de réorganiser le management de PointNext, son ex-division Technology Services. Dans la zone EMEA, cette entité est désormais dirigée par l’Autrichien Herbert Rastbichler, jusqu’alors patron de l’Europe centrale chez HPE. Rastbichler renoue avec une activité qu’il connaît bien puisqu’il était patron des services d’HP entre 2005 et 2007.

Sa nomination devrait se traduire par un changement d’affectation pour le Français Eric Pradier, qui gérait depuis plus de cinq ans les services de consulting d’HPE dans la zone EMEA (un poste qui disparaît du fait de la fusion entre conseil et services sous la direction de Rastbichler).

 

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

Je ne pense pas que cette valse de postes change quoi que soit d'un point de vue opérationnel.

Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close