Andy Dean - Fotolia

Redis Labs : 44 M$ supplémentaires pour gagner en visibilité auprès des grands comptes

La société commerciale derrière Redis compte utiliser ces fonds pour accélérer sa pénétration sur le marché et faire grossir son écosystème de partenaires.

Redis Labs poursuit sa quête de visibilité sur un marché encombré. La société, qui a bâti son modèle économique sur une édition premium de la base de données clé/valeur Open Source a une nouvelle fois attiré l’attention des investisseurs américains à travers une levée de fonds conséquente de quelques 44 millions de dollars. La société, créée par la matière grise derrière le socle Open Source Redis, compte désormais à son capital le très prestigieux fonds Goldman Sachs Private Capital, qui s’est associé aux investisseurs historiques de la société,  Bain Capital Ventures et Carmel Ventures. Dell Technologies Capital, le bras investissement du géant américain – ce dernier compte également MongoDB dans son portefeuille – a également participé au tour de table.

Cet apport d’argent frais, qui porte à 86 M$ les fonds levés par la société depuis sa création, est une bonne nouvelle pour Redis Labs, qui, si l’on en croit Gartner dans son Magic Quadrant, souffre d’un manque de visibilité sur le marché, en dépit d’une technologie Redis – en Open Source – très utilisée par les entreprises – notamment pour gérer leurs systèmes de cache. Le cabinet explique par exemple que Redis Labs a été évalué dans seulement 3% du temps pour des cas d’usage de base de données opérationnelle. « Cela montre une reconnaissance limitée de Redis Labs et de l’ensemble des fonctions que la société propose, surtout au regard de l’adoption massive de Redis en Open Source », commente le cabinet d’analystes.

Gagner en visibilité en tant que base opérationnelle

Ce que Redis Labs entend contrecarrer. «  Ce tour de table va accélérer l’élan de la société dans sa volonté de pénétrer le marché, continuer à étendre l’écosystème de partenaires channel et technologiques, alimenter l’innovation de la plateforme Redis Enterprise, et catalyser le positionnement de Redis Labs en tant que base de données première dans les entreprises », raconte la société dans un communiqué. Il s’agit donc de tailler une place de choix pour l’édition Enterprise de Redis Labs aux côtés des cadres du marché – un discours que l’on entend souvent chez les bases NoSQL du marché – et se positionner chez les grands comptes en tant que base opérationnelle.

Dans son Magic Quadrant, Redis Labs est positionné parmi les challengers du marché, aux côtés de DataStax, InterSystems, EnterpriseDB, MongoDB et MarkLogic. Microsoft, Oracle, SAP, AWS et IBM font partie des leaders de ce Magic Quadrant des systèmes de gestion de bases de données opérationnelles.

Redis Labs mène une quête des grands comptes, confrontées actuellement à de fortes contraintes en matière de gestion des données, depuis plus d’an an. La société a construit un catalogue d’offres qui se décompose d’une édition Enterprise qui greffe au cœur Open Source Redis des fonctions de haute disponibilité et de clustering par exemple. La société a aussi étendu les possibilités de déploiement de sa solution aussi bien dans le Cloud (privé, public), sur site,  dans un modèle hybride ou managé en déclinant plusieurs offres dédiées.

A cela, la société y a associé un système de modules qui permet d’augmenter la plateforme et a bâti une marketplace dédiée pour y centraliser ces composants certifiés. Un autre geste en direction des grands comptes.

Redis, sur lequel Redis Labs s’adosse, est une technologie de base de données clé/valeur qui s’exécute en mémoire (In-Memory). Cette capacité, ainsi que sa rapidité de mise en place et de déploiement, ont placé Redis au cœur des systèmes de cache des entreprises. La technologie propose également des possibilités de sauvegarde sur disque, ce qui le rend par exemple plus exploitable dans certains cas d’usage critiques que Memcache. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close