Exchange Server : quelques solutions simples aux problèmes de consommation d'espace

Vous manquez d'espace disque dans Exchange ? Remédiez-y rapidement pour éviter des problèmes de flux de messagerie ou le démontage de la base de données.

Même si l'on dispose aujourd'hui de disques durs de plusieurs téraoctets, Exchange Server peut consommer une quantité excessive d'espace disque. Il est donc important de résoudre le problème du manque d'espace, sous peine de subir une interruption du flux des messages et le démontage de la base de données des boîtes aux lettres.

Mails

Plusieurs solutions s'offrent à vous, mais attention à ne pas céder à la facilité. J'ai vu passer dans des forums Internet de nombreux messages suggérant, si Exchange est exécuté dans un serveur virtuel, d'étendre le disque dur virtuel et d'aller piocher dans le système d'exploitation invité pour convertir le disque de base en disque dynamique. Si cette approche semble séduisante - en théorie, elle ne constitue pas toujours la meilleure solution. Microsoft prend en charge l'utilisation de disques dynamiques pour les serveurs de messagerie Exchange 2013, mais le guide des meilleures pratiques le déconseille.

Supprimer des données dans des bases intégrales

L'une des méthodes les plus faciles pour réduire la consommation d'espace disque consiste à supprimer des données sur le volume qui manque d'espace. Même si les administrateurs ne trouvent pas pratique de supprimer simplement des données ; il est en effet bien plus efficace de définir des quotas qui obligent les utilisateurs à faire  eux-mêmes le ménage dans leurs propres boîtes aux lettres.

Notez que la simple suppression de données dans une boîte aux lettres ou un dossier public ne réduira pas le volume de la base de données ni la consommation d'espace disque. Pour récupérer de l'espace disque, il faut procéder à une défragmentation hors ligne. Cette opération optimise la base de données afin de récupérer l'espace disque inutilisé qu'elle renferme. Comme son nom l'indique, une défragmentation hors ligne nécessite que l'on démonte la base de données.

L'autre problème est que cela exige pas mal d'espace disque. Lorsque vous démarrez la procédure, Exchange crée en fait une base temporaire. Dans la suite des opérations, la base principale copie des données dans la base temporaire. Cela signifie que vous devez disposer de suffisamment d'espace disque pour les deux exemplaires de la base de données, plus un peu d'espace supplémentaire pour la marge de manoeuvre.

Faites une sauvegarde de votre base de données avant de lancer la défragmentation. Vous pouvez procéder à une défragmentation hors ligne en exécutant la commande suivante :

ESEUTIL /D <nom de la base de données>

Régler les limites de récupération

Vous pouvez également réduire la consommation d'espace disque en modifiant les limites de la base de données de boîtes aux lettres.

Ouvrez le Centre d'administration d'Exchange (EAC, Exchange Administrative Center), sélectionnez Servers (Serveurs), puis l'onglet Databases (Bases de données). Sélectionnez une base et cliquez sur l'icône Edit (Modifier) avant de cliquer sur Limits (Limites).

L'écran Limits vous permet d'ajuster le seuil de conservation des éléments et boîtes aux lettres supprimés. Vous parviendrez peut-être à regagner temporairement de l'espace en jouant sur ces limites.

Modifier le chemin des bases de données

Dans de nombreux cas, la seule solution à long terme pour récupérer de l'espace disque consiste à transférer la base et à modifier son chemin d'accès.

Cette approche est particulièrement efficace si plusieurs bases sont stockées sur le même volume. La modification du chemin d'une base de données vous permet alors de la déplacer sur un volume disposant de beaucoup d'espace libre.

Procéder à la maintenance des bases de données

Exchange exécute un cycle de maintenance nocturne visant à assurer l'intégrité des bases de données. Les tâches effectuées au cours de ce cycle sont les suivantes :

  • Défragmentation des bases
  • Sommes de contrôle
  • Correction des pages
  • Mise à zéro des pages
  • Nettoyage du conteneur de dépôt (dumpster)
  • Expiration du dossier public
  • Nettoyage des boîtes aux lettres supprimées

Le cycle de maintenance effectue des tâches importantes, mais chaque nuit lorsqu'il s'exécute il est fréquent qu'il n'arrive pas à son terme. Vérifiez donc les logs pour déterminer si le cycle va jusqu'au bout.

Si vous vous apercevez que ce n'est pas le cas, vous pouvez modifier sa planification pour lui laisser plus de temps.

Dans Exchange Server 2013, la maintenance est planifiée pour chaque base de données. Vous pouvez modifier la planification via le Centre d'administration en cliquant sur Servers (Serveurs) puis en sélectionnant l'onglet Database (Base de données). Sélectionnez la base que vous souhaitez configurer et cliquez sur l'icône Edit (Modifier) qui précède le lien de maintenance.

Rappel important

Même si le cycle de maintenance défragmente la base de données, une défragmentation en ligne ne récupère pas d'espace disque. Pour cela, vous devez impérativement procéder à une défragmentation hors ligne.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Close