Bien identifier les problèmes de compatibilité avec AppDNA

L’outil AppDNA de Citrix permet d’identifier et de résoudre les problèmes de compatibilité des applications avant qu’ils ne surviennent. Il signale en outre les applications nécessitant une remédiation.

La virtualisation des postes de travail peut être la source de problèmes de compatibilité. Mais l’outil AppDNA de Citrix permet de les découvrir et de les corriger.

L’une des principales préoccupations des entreprises réfléchissant à virtualiser leurs postes de travail consiste à savoir si leurs applications vont fonctionner correctement dans leur nouvel environnement. La sagesse populaire commande de tester méticuleusement chaque application manuellement. Mais cela n’a rien de pratique. Surtout, l’entreprise peut avoir tant d’applications qu’il est pratiquement impossible de toutes les tester. Et même avec un nombre limité d’applications, il est irréaliste d’envisager de tester chacune de leurs fonctions.

C’est là qu’entre en jeu AppDNA de Citrix. Cet outil n’est pas spécifiquement conçu pour les migrations VDI, mais il peut servir à les faciliter. De fait, AppDNA permet d’anticiper les problèmes de compatibilité des applications avec différents systèmes d’exploitation.

AppDNA vs Application Compatibility Manager

Il existe de nombreux outils pour aider à constituer un inventaire de parc applicatif et vérifier la compatibilité avec différents systèmes d’exploitation. Application Compatibility Manager de Microsoft est l'un d'entre eux. S’il est gratuit, il diffère d’AppDNA en de nombreux points.

Microsoft Application Compatibility Manager réalise un inventaire des applications fonctionnant sur les postes de travail des utilisateurs, et insère ces informations dans une base de données. L’outil affiche ensuite l’évaluation de l’éditeur de chaque application, ainsi que celle de la communauté, quant à sa capacité à fonctionner avec différents systèmes d’exploitation. Et de fournir en outre des informations sur les problèmes et les remèdes connus.

L’outil de Microsoft fonctionne bien et constitue souvent une ressource incontournable pour ceux qui envisagent une migration de système d’exploitation. AppDNA adopte toutefois une approche radicalement différente, susceptible de fournir de meilleurs résultats.

L’outil de Citrix s’appuie sur l’examen du fichier d’installation des applications pour en apprendre plus à leur sujet, plutôt que d’afficher des informations fournies par des tiers.

De nombreuses applications Windows utilisent des installateurs MSI. Un fichier MSI contient une liste de tous les fichiers et entrées de registre qui doivent être écrits sur le système cible lors de l’installation. AppDNA examine les différentes tâches que le fichier MSI doit réaliser. Et pour un autre type de fichier d’installation, l’outil a recours à la virtualisation pour construire un fichier MSI qu’il pourra examiner.

En plus d’analyser l’installateur de l’application, AppDNA examine aussi les fichiers de l’application, sans l’installer, pour découvrir ses dépendances. Tout cela pour mesurer la compatibilité de l’application avec l’environnement cible.

AppDNA se concentre largement sur les applications, mais tient également compte du système d’exploitation. Il est ainsi possible de fournir à l’outil une ou plusieurs images de référence pour évaluer comment l’installation d’une application va impacter ce système ou cette configuration précise. De quoi permettre d’expérimenter des scénarios variés.

AppDNA pour la remédiation

En plus d’être un outil de test et de reporting, AppDNA est capable, le cas échéant, de procéder à des opérations de remédiation. Pour chaque application, AppDNA rapporte si de telles opérations sont nécessaires ou pas. Dans certains cas, l’outil fournit un lien utilisable pour appliquer automatiquement un correctif. Dans d’autres, Microsoft fournit des shims applicables via AppDNA.

Lorsque la remédiation ne peut pas s’opérer automatiquement, de nombreux processus manuels peuvent être réaliser pour assurer le fonctionnement correct de l’application dans son nouvel environnement. Dans ce cas, AppDNA fournit des informations détaillées sur ce qu’il est nécessaire d’accomplir. Une calculatrice embarquée permet même d’estimer le nombre d’heures-homme nécessaires. De quoi évaluer un coût et un retour sur investissement. Ces calculs intègrent le coût des licences AppDNA.

Cet outil s’adresse principalement aux grandes entreprises qui ont besoin d’évaluer et de corriger rapidement un grand nombre d’applications. Les structures plus modestes pourront probablement s’en tirer avec des outils gratuits et quelques efforts de test manuel.

Adapté de l’anglais.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close