Citrix prépare sa réponse à AppVolumes

C’est avec une certaine discrétion que Citrix a présenté AppDisk, sa propre technologie de layering pour optimiser la fourniture d’applications sur le poste de travail.

Pas de communiqué, pas de billet de blog et pas encore de documentation diffusable. C’est dans cette absence de supports de communication que Citrix a présenté AppDisk à l’occasion de sa grand messe annuelle Synergy, en mai dernier, sa technologie maison de layering.

AppDisk rappelle CloudVolumes, racheté par VMware fin août dernier pour simplifier la fourniture d’applications sur le poste de travail. Rebaptisée App Volumes, sa technologie mise sur des jeux de conteneurs avec, d’un côté, applications et leurs paramètres, sur volumes partagés en lecture seule, et de l’autre, données et licences d’utilisation, sur des volumes accessibles en écriture et spécifiques aux utilisateurs. L’un des avantages est de permettre le déploiement et la mise à jour des applications sur des machines virtuelles et des postes de travail « en l’espace de secondes ». Un gain de souplesse et d’industrialisation important par rapport notamment à ce qu’un ThinApp seul peut offrir.

 

Dans sa présentation lors de Synergy 2015 – qu’il ne semblait avoir eu beaucoup de temps pour préparer –, Juan Rivera, vice-président de Citrix en charge de la division Fourniture d’applications, a résumé l’approche (à partir de 14’35’’ dans la vidéo) : « disposer d’une base système d’exploitation propre séparée des applications, ce qui permet de mettre à jour un AppDisk qui contient vos applications, sans avoir à mettre à jour votre image de base ».

Pour accompagner cela, Citrix mise sur l’intégration de XenApp avec AppDNA : « il vous dira ce qui ne va pas lorsque cela ne fonctionne pas ». Dans le cadre de la restructuration de son offre, Citrix a d’ailleurs annoncé, en février dernier, l’intégration d’AppDNA, sa solution d’aide à la migration d’applications patrimoniales, aux versions platinum de XenApp et XenDesktop.

Concrètement, AppDisk doit fonctionner dans la console d’administration de XenDesktop, Studio : « vous apportez vos ISO, vos MSI, et nous vous disons si vous pouvez utiliser, pour ces applications, un AppDisk, ou plutôt App-V, ou s’il est préférable de les installer dans l’image de base ».

Une préversion adressée à un public restreint est disponible. Une bêta est prévue pour le troisième trimestre.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close