ipopba - stock.adobe.com

Les profils d'itinérance permettent d'offrir une expérience de bureau virtuel cohérente

Le VDI non persistant prive les utilisateurs de capacités de personnalisation. Avec les méthodes de gestion de l'environnement utilisateur telles que les profils itinérants, ils peuvent en retrouver une partie.

Les administrateurs VDI qui ne souhaitent pas utiliser des postes de travail persistants – qui attribuent un poste de travail virtuel spécifique à chaque utilisateur – doivent trouver un moyen de fournir des postes de travail cohérents aux utilisateurs tout en offrant un certain niveau de personnalisation.

Avec des postes de travail non existants, les utilisateurs n‘accèdent pas nécessairement aux mêmes postes de travail virtuels à chaque fois qu'ils ouvrent une session. Au lieu de cela, le courtier de connexion relie la session de l'utilisateur à l'un des postes de travail virtuels disponibles dans le pool de postes de travail virtuels. Pour s'assurer que les utilisateurs ont une expérience de poste de travail virtuel cohérente, les administrateurs ne peuvent pas permettre à un utilisateur d'apporter des modifications permanentes à un poste virtuel car un autre utilisateur utilisera probablement le même par la suite. Imaginez le chaos si les utilisateurs avaient une expérience de bureau virtuel complètement différente à chaque fois qu'ils ouvrent une session parce qu'un utilisateur précédent a apporté des modifications au poste de travail virtuel.

Chaque éditeur de VDI a sa propre façon de maintenir l'expérience du poste virtuel, mais beaucoup conçoivent leur logiciel VDI pour prendre des instantanés des postes de travail virtuels avant que ceux-ci ne soient mis en service. De cette façon, les administrateurs peuvent ramener les postes de travail virtuels à un état impeccable à la fin de chaque session utilisateur. Les utilisateurs souhaitent néanmoins probablement pouvoir disposer d’un certain degré de personnalisation afin de pouvoir ajouter des dictionnaires personnalisés à Microsoft Word ou inclure des favoris à leurs navigateurs Web, par exemple. C'est là qu'intervient la gestion de l'environnement utilisateur.

La gestion de l'environnement utilisateur (UEM, unified endpoint management en anglais) fait référence aux différentes méthodes de gestion des paramètres propres à l'utilisateur dans un déploiement de postes de travail virtuels. Elle aide à donner aux utilisateurs l'illusion que leurs postes de travail virtuels sont les leurs. L’UEM se présente sous de nombreuses formes différentes, mais les profils itinérants natifs de Windows en est l’une des plus courantes.

Pourquoi se tourner vers les profils itinérants avec le VDI

Dans les environnements traditionnels, les données des utilisateurs, y compris leurs documents et leurs paramètres d'application, sont stockés localement dans un sous-dossier du dossier %SystemRoot%\Users, dont le nom correspond à celui de l'utilisateur. Ces profils locaux ne sont pas bien adaptés au VDI pour deux raisons majeures.

Tout d'abord, si les administrateurs permettaient à Windows de créer des profils d'utilisateurs spécifiques sur des postes de travail virtuels individuels, les utilisateurs pouvaient écrire des données persistantes sur leurs postes de travail virtuels. Cela n'a pas beaucoup de sens si les administrateurs réinitialisent tout poste virtuel utilisé, à la fin de chaque session.

De plus, si un utilisateur lance une session et finit par se connecter à un bureau virtuel différent, Windows ne pourra pas trouver le profil existant de l'utilisateur parce que le profil est stocké comme partie intégrante du système d'exploitation. Windows créerait donc un tout nouveau profil vide. Par conséquent, l'expérience VDI de l'utilisateur varierait en fonction du bureau virtuel auquel il accède.

Les profils itinérants, cependant, dissocient les informations du profil de l'utilisateur du système d'exploitation lui-même. Lorsqu'un utilisateur se connecte à un poste Windows, le système d'exploitation vérifie s'il a un profil existant, et si aucun profil n'existe, il en crée un.

Les profils itinérants sont stockés dans un emplacement centralisé, par exemple un serveur de fichiers. Lorsqu'un utilisateur se connecte à un poste virtuel, celui-ci télécharge son profil itinérant automatiquement. A la fin de la session de l'utilisateur, toutes les modifications apportées à son profil sont transférées dans l’entrepôt de profils centralisé avant que le poste virtuel ne soit réinitialisé. En conséquence, l'utilisateur bénéficie d'une expérience cohérente, quel que soit le poste virtuel auquel il se connecte, et il peut personnaliser le bureau dans les limites fixées par les administrateurs.

Quelles autres options existent ?

Les profils itinérants ne sont qu'un type de gestion de l'environnement utilisateur. Un certain nombre d’éditeurs, dont Citrix, VMware et Microsoft, ainsi que Liquidware et Ivanti, proposent des logiciels de gestion de l'environnement utilisateur dédiés. Ces logiciels diffèrent des profils itinérants : les éditeurs peuvent inclure des fonctions telles que des moteurs d'analyse qui surveillent la sécurité et les performances ou des contrôles granulaires permettant aux administrateurs de contrôler ce que les utilisateurs peuvent et ne peuvent pas faire.

Dernière mise à jour de cet article : décembre 2018

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close