Cet article fait partie de notre guide: Le Who's Who 2018 de l'Hyperconvergence

L'essentiel sur l'offre hyperconvergée de Hitachi

Depuis l’été 2016, le constructeur japonais propose une gamme hyperconvergés - les systèmes Hitachi Unified Compute Platform (UCP) HC - prêts à l’emploi et basés sur la technologie de VMware.

Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: Storage n°11 : Hyperconvergence, de l'infrastructure à une approche plate-forme

Initialement dévoilée en juin 2016 avec les nœuds hybrides HC V240 (en fait des serveurs OEM d’origine QCT), la gamme hyperconvergée d’Hitachi s’est enrichie en septembre 2016 de nœuds 100 % Flash baptisés HC 240F.

Les appliances hyperconvergées du constructeur se présentent sous la forme de châssis rackable de 2U capable d’accueillir jusqu’à 4 nœuds serveurs indépendants. Hitachi met en œuvre la dernière mouture de VSAN qui apporte des capacités de déduplication, de compression et d’erasure coding lorsqu’elle est couplée à des disques Flash.

Dans la version Flash, chaque nœud a une capacité brute maximale de 4 To de Flash soit environ 12 To après déduplication. Un maximum de 64 nœuds peuvent participer à un même cluster et il faut un minimum de trois nœuds pour bâtir une configuration opérationnelle.

Il est à noter qu’Hitachi a récemment enrichi son offre de systèmes hyperconvergés HC avec un nœud 1U à base de processeurs Xeon Scalable Platform, le HC 120F. Ce dernier est une version OEM du serveur QuantaGrid D52B-1U. Il peut accueillir au choix deux puces Intel Xeon Platinum 8160 (24 cœurs à 2,1 GHz) ou deux processeurs Intel Xeon Gold 6140 (18 cœurs à 2,3 GHz).

Il dispose de 12 emplacements de stockage 2,5 pouces en façade et peut supporter entre 4 et 38 To de capacité de stockage brute (7 à 100 To après compression et déduplication avec VSAN).

Des offres hyperconvergées rackscale

À la fin du mois d’août, l’offre hyperconvergée d’Hitachi s’est enrichie d’une gamme rackscale, la gamme Hitachi UCP RS, s’appuyant sur VMware Cloud Foundation.

Concrètement, la solution s’appuie pour l’instant sur la version 2.1.3 de VMware Cloud Foundation, qui inclut vSphere 6.0 U3, vCenter Server 6.0 U3b, vSAN 6.2, SDDC Manager 2.3 et NSX 6.2.6. Mais une mise à jour de cette pile logicielle en version 2.2 devrait sans doute être proposée avant la fin de l’année.

Une mise à jour majeure de VMware Cloud Foundation devrait être disponible plus tard dans l’année.

La gamme RS s’appuie pour l’instant sur des nœuds Hitachi V210 à base de processeurs Xeon E5 v4 d’origine Quanta Cloud Technologies. Il est là aussi vraisemblable que ces nœuds évolueront progressivement vers des nœuds QCT de dernière génération à base de Xeon SP.

Notons qu’Hitachi utilise des commutateurs QCT pour le management de sa pile convergée, mais qu’il a choisi des commutateurs Cisco Nexus 9000 pour interconnecter ses nœuds dans le rack.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close