Savings Plans ou instances réservées : les bons plans de la tarification AWS

Les plans d’économies (Savings Plans) AWS sont une offre d’instances EC2 à tarif réduit, qui permet d’alléger les factures et les coûts de la puissance de calcul sur AWS. Il s’agit d’une alternative aux classiques instances réservées.

Les entreprises qui hébergent des applications sur la plateforme cloud AWS ont le choix entre deux modèles de tarification réduite pour les instances de machines virtuelles EC2 : les instances réservées et les Savings Plans (« plans d’économie). Pour accompagner leur décision, cet article propose un comparatif entre les Savings Plans et les instances réservées, ainsi qu’une présentation détaillée des deux types de Savings Plans. Nous verrons également comment déployer une stratégie de prix AWS pour tirer le meilleur parti de ces programmes.

Suite de l'article ci-dessous

Les deux modèles ont de nombreux points communs. Ils sont destinés aux équipes informatiques qui sont en mesure de planifier leurs besoins en puissance de calcul. Les Savings Plans se veulent une évolution des instances réservées, lesquelles ont été conçues pour favoriser la commande de puissance de calcul en amont. Pour autant, les instances réservées sont bien ancrées dans les plans cloud de nombreuses entreprises et elles ne sont pas près de disparaître.

Savings Plans ou instances réservées : deux options de remise tarifaire sur AWS EC2

Comme d’autres fournisseurs, AWS propose des remises de facturation sur la quantité des instances louées ou selon un engagement de dépenses de la part d’une entreprise.

Depuis 2009, AWS propose un modèle de tarification d’instance réservée, plus économique que le tarif plein, à la demande (On-Demand). Dans ce modèle, les clients s’engagent sur un type d’instance EC2 (par exemple, une instance m4.large) et pour une durée déterminée, en général un ou trois ans. Le fournisseur propose également plusieurs options de paiement : sans frais initiaux (No-Upfront), avec frais initiaux partiels (Partial-Upfront) et avec totalité des frais à payer dès le départ (All-Upfront). Les remises dépendent du type d’instance, de la durée de l’engagement et de l’option de paiement. Elles s’échelonnent de 30 % à 72 % par rapport à la tarification standard à la demande.

amazon ec2 type breakdown

L’achat d’une instance réservée est assorti de deux classes d’offres : Standard ou Convertible. Les instances réservées standard bénéficient de remises plus intéressantes, mais sont moins flexibles. Avec les premières, il est possible de modifier la zone de disponibilité, la taille de l’instance et le réseau. Les secondes peuvent être échangées contre une autre instance avec une configuration différente. Aux modifications applicables aux instances réservées standard s’ajoutent celles de la famille d’instance, du système d’exploitation, du type de location et de paiement, à condition que l’instance réservée visée soit d’une valeur équivalente ou supérieure. En outre, les instances réservées inutilisées peuvent être revendues sur un marché dédié.

Proposés fin 2019, les Savings Plans d’AWS permettent, comme les instances réservées EC2, de bénéficier d’une remise si vous vous engagez pour un ou trois ans. Ils proposent les mêmes options de paiement. En revanche, ils n’exigent pas d’engagement en amont sur des types et des configurations d’instances (OS ou type de location, par exemple), mais une utilisation constante de la puissance de calcul, calculée en dollars par heure.

Compute Savings Plans et EC2 Instance Savings Plans

Il existe deux types de Savings Plans : les Compute Savings Plans et les EC2 Instance Savings Plans. Examinons ces deux options.

Compute Savings Plans. Ces plans appliquent des remises sur les instances EC2, Amazon Elastic Container Service (ECS), Fargate et Lambda. Ils couvrent l’ensemble des régions, zones de disponibilité, OS, tailles ou types de location d’instances AWS, par défaut ou dédiés. Ils offrent une plus grande souplesse d’utilisation, mais une remise moins importante (jusqu’à 66 %), comparativement aux plans d’instances réservées et aux EC2 Instance Savings Plans (jusqu’à 72 % du tarif à la demande).

Les remises proposées dans les Compute Savings Plans sont globalement comparables à celles des instances réservées convertibles EC2.

Les Compute Savings Plans sont adaptés aux comptes qui investissent dans Lambda ou exécutent des containers sur des clusters ECS Fargate. Ils sont également intéressants pour ceux qui utilisent plusieurs types d’instances EC2 ou qui en changent régulièrement.

EC2 Instance Savings Plans. Ici, la remise s’applique à une famille d’instances EC2 (T3, R5, C5, etc.) et à une région AWS donnée. Cette option, plus contraignante que le Compute Savings Plan, propose toutefois une remise supérieure. Comme pour ce dernier, la remise est appliquée indépendamment de la zone de disponibilité, de l’OS, de la taille ou du type de location de l’instance. Par contre, le plan ne couvre pas l’utilisation de la puissance de calcul sur Fargate ou Lambda. L’offre EC2 Instance Savings Plans propose des remises comparables à celles des instances réservées standard, mais plus de flexibilité dans l’OS et le type de location.

Ce plan convient aux applications stables qui utilisent la même famille d’instances EC2 dans une région AWS, mais pour lesquelles la taille d’instance, l’OS ou le type de location sont susceptibles de changer.

Comparé aux Compute Savings Plans, il offre 5 % à 10 % d’économies supplémentaires. Pour résumer, les Compute Savings Plans offrent plus de flexibilité, tandis que les EC2 Savings Plans sont plus économiques.

Les AWS Savings Plans en pratique

Les entreprises qui ont des besoins variables en puissance de calcul peuvent utiliser les deux types de Savings Plans. Les Compute Savings Plans couvriront leur utilisation de Lambda et de Fargate et la puissance de calcul flexible d’EC2. Les EC2 Savings Plans couvriront, eux, le volume consommé par les applications plus stables, qui conservent le même type d’instance pendant toute la durée de l’engagement.

Actuellement, les Savings Plans ne couvrent pas toutes les puissances de calcul disponibles sur AWS. Au moment de la publication de cet article, c’est le cas, par exemple, pour Amazon Relational Database Service, Redshift, ElastiCache et Elasticsearch Service. Même si cette situation n’a pas vocation à durer, demandez-vous quels services prennent en charge un Savings Plan avant de l’acheter.

Les Savings Plans, comme les instances réservées, sont pertinents pour les comptes qui prévoient un montant d’utilisation minimum pour toute la période d’engagement. Pour les applications moins matures, sans point de référence établi, le mieux est de collecter des données d’utilisation au fur et à mesure et de vous engager progressivement sur un montant de Savings Plans pour générer le plus d’économies.

Ces plans, très flexibles, sont souvent mieux adaptés que les instances réservées, pour des économies comparables.

Pensez également à calculer le coût mensuel total d’un achat, car les Savings Plans reposent sur un calcul à l’heure. Heureusement, l’outil AWS Cost Explorer de la console AWS Management Console transpose automatiquement la charge horaire en coût mensuel lorsque vous optez pour un Saving plan. Et n’oubliez pas de tenir compte des remises appliquées à l’utilisation de la puissance de calcul.

Par exemple, si le coût mensuel à la demande de votre instance EC2 est de 1 000 dollars, et que les options d’engagement et de paiement du Savings Plan génèrent une économie de 30 %, l’engagement recommandé devrait être autour de 0,96 dollar par heure, soit 700 dollars par mois.

Pour approfondir sur IaaS

Close