Cet article fait partie de notre guide: VMware : 5 conseils pour mieux gérer vos VM

Surveiller VMware ESXi avec votre application Nagios existante

De nombreux services informatiques ont déjà recours au logiciel de surveillance Nagios. Il suffit d'un composant logiciel et de quelques définitions de commandes pour permettre à Nagios de surveiller VMware ESXi.

Logiciel d'administration axé sur des composants logiciels, Nagios est généralement installé sur un serveur Linux. De nombreux administrateurs système d'entreprise y ont recours pour suivre l'état de leurs serveurs et des autres équipements indispensables du réseau. Cela en fait un outil idéal pour la surveillance de VMware. Voici comment intégrer la surveillance de VMware ESXi dans un environnement Nagios existant.

VMware

Tout équipement doté d'un composant logiciel (y compris le logiciel qui fait tourner la machine à café de votre entreprise) peut être géré par Nagios, ce qui explique la popularité de ce système de surveillance réseau open source. Si vous avez déjà mis en place un environnement de surveillance Nagios, il vous suffit d'installer le composant logiciel VMware sur le serveur Linux pour que vos infrastructures VMware soient incluses dans le rayon d'action de Nagios.

C'est OP5, une société de développement de produits open source, qui fournit le composant de surveillance VMware le plus courant : OP5 Check ESX. Dans la mesure où il a été écrit dans le langage de script Perl, votre serveur Linux doit prendre en charge Perl et il vous faut installer le logiciel gratuit VMware vSphere SDK pour Perl.

Téléchargez VMware vSphere SDK pour Perl sur le serveur Linux qui héberge Nagios, et décompressez-le à l'aide de tar zxvf VMware-vSphere-Perl-SDK-<numéro-version>.tar.gz. Cela a pour effet de créer le sous-répertoire vmware-vsphere-cli-distrib, dans lequel se trouve le script d'installation vmware-install.pl. Avant d'exécuter ce script, exécutez yum install perl-Pod-Perldoc perl-CPAN openssl-devel pour vous assurer que votre serveur est conforme aux conditions logicielles requises.

Après avoir installé les logiciels indispensables, exécutez la commande ./vmware-install.pl et suivez les indications du script. Vous pouvez alors télécharger le composant logiciel Nagios depuis OP5, ou rechercher download check_esx3.pl sur Internet pour obtenir le script du composant logiciel au format texte. Téléchargez ce script, enregistrez-le dans le répertoire/usr/lib64/nagios/plugins et exécutez chmod +x check_esx3.pl pour le rendre exécutable. Nagios est alors prêt à surveiller ESXi.

Vous pouvez à présent définir les commandes qui permettront à Nagios de surveiller les hyperviseurs VMware ESXi. Ajoutez ces commandes dans le fichier /etc/nagios/objects/command.cfg de Nagios. Dans le fichier/etc/nagios/resource.cfg, insérez un nom d'utilisateur et un mot de passe dans des variables. Dans cet exemple, la variable ESXUSER et le mot de passe de l'utilisateur sont définis. Ces informations d'identification permettent à Nagios d'accéder à l'hôte ESXi. Le contenu du fichier peut se présenter comme suit :

# cat /etc/nagios/resource.cfg $ESXUSER$=nom_utilisateur $ESXPASSWORD$=mot_de_passe

Insérez ensuite les commandes de surveillance d'ESXi dans le fichier /etc/nagios/objects/command.cfg.

Si vous souhaitez suivre l'utilisation du processeur ESXi, spécifiez la commande suivante :
# check vmware ESXi CPU définissez la commande {    command_name   check_esx_cpu      command_line        $ESXUSER$/check_esx -H $HOSTADDRESS$ -u $ESXUSER$ -p $ESXPASSWORD$ -l cpu -s usage -w $ARG1$ -c $ARG2$ }

Une fois les commandes définies, créez un fichier de configuration pour l'hôte ESXi. Si celui-ci se nomme esxi01, vous pouvez placer sa configuration dans un fichier /etc/nagios/hosts/esxi01.cfg contenant ce qui suit :

# Host esx01

définissez l'hôte{   use   Linux-server   host_name   esxi01 address 192.168.1.10   }

définissez le service
{   use   generic-service   host_name   esxi01 service_description   ESXi CPU Load check_command   check_esx_cpu!80!90   }

Voici un simple aperçu des possibilités qu'offre le composant logiciel de surveillance d'ESXi pour Nagios. Selon les fonctions définies par le composant, vous pouvez surveiller d'autres aspects de l'hôte ESXi. Avec votre administrateur Nagios, n'hésitez pas à définir d'autres commandes destinées à la surveillance de VMware.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close