Definition

Analytique

Cette définition fait partie de notre Guide Essentiel : Ces nouveaux moteurs de l’analytique moderne

L'analytique consiste à appliquer à un contenu numérique des méthodes d'informatique décisionnelle, ou BI (Business Intelligence), ainsi que d'analytique métier, ou BA (Business Analytics). Les entreprises recourent à un logiciel d'analytique pour bénéficier d'une visibilité sur la quantité, la nature et le mode d'utilisation d'un contenu créé.

Une entreprise produit deux types de contenus : structurés et non structurés. Un contenu structuré est stocké dans une base de données. Un contenu non structuré peut se trouver n'importe où dans l'entreprise. Il peut s'agir de texte, comme dans le cas de courriels, de documents de bureautique et de documents Web, ou encore d'éléments non textuels tels que des vidéos, des images ou des enregistrements vocaux.

Pour identifier des schémas et des tendances à l'échelle des contenus non structurés d'une entreprise, le logiciel analytique fait appel à des requêtes en langage naturel, à l'analyse de tendances, à l'exploration contextuelle et à l'analyse prédictive.

L'objectif de l'analyse consiste à obtenir de nouveaux éclaircissements pour améliorer la prise de décision. Par exemple, un schéma dans un contenu non structuré peut expliquer une tendance dans des données structurées, et inversement.

L'analytique aide également les entreprises à mieux gérer les chaînes ILM (Information Lifecycle Management, gestion du cycle de vie des informations) par la mise en place d'éléments de mesure des coûts et de la consommation.

Grâce à ces indicateurs métier, les entreprises peuvent identifier les contenus numériques les plus avantageux, et ajuster en conséquence leurs investissements en matière de stockage et d'analytique futur.

Cette définition a été mise à jour en juillet 2015

Pour approfondir sur Big Data

- ANNONCES GOOGLE

Extensions de fichiers et formats de fichiers

Motorisé par:
Close