Definition

CMS (Système de gestion de contenu)

Un système de gestion de contenu (CMS, Content Management System) est une application ou un ensemble de programmes associés servant à créer et à gérer du contenu numérique. On distingue généralement entre systèmes de gestion de contenu d'entreprise (ECM, Enterprise Content Management) et systèmes de gestion de contenu Web (WCM, Web Content Management).

Les systèmes ECM facilitent la collaboration sur le lieu de travail en intégrant des fonctionnalités de gestion de documents, de gestion des actifs numériques et de conservation des dossiers, et en assurant l'accès des utilisateurs, selon leur rôle, aux actifs numériques de l'entreprise. Un système WCM permet la rédaction collaborative de sites Web. Les systèmes ECM comprennent souvent une fonctionnalité de publication WCM, mais les pages Web ECM restent généralement à l'abri du pare-feu de l'entreprise.

Les deux types de système intègrent chacun deux composants : une application de gestion de contenu (CMA, Content Management Application) et une application de diffusion de contenu (CDA, Content Delivery Application). La CMA est une interface utilisateur graphique (GUI pour Graphical User Interface) qui permet de contrôler la création, la modification et la suppression de contenu à partir d'un site Web, sans aucune connaissance du langage HTML. Le composant CDA fournit les services d'arrière-plan qui prennent en charge la gestion et la diffusion du contenu après sa création dans la CMA.

Fonctionnalités des CMS

Les fonctionnalités varient selon les offres CMS, mais l'indexation, la recherche et la récupération, la gestion des formats, le contrôle des révisions et la publication sont souvent jugées essentielles.

  • Les fonctions intuitives d'indexation, de recherche et de récupération indexent toutes les données pour que les utilisateurs y accèdent aisément en définissant des attributs de recherche tels que les dates de publication, les mots-clés ou l'auteur.
  • La gestion des formats permet de convertir des documents papier numérisés et des documents électroniques anciens au format HTML ou PDF.
  • Les fonctions de révision servent à mettre à jour et à modifier le contenu après sa publication initiale. Le contrôle des révisions consiste également à suivre les modifications apportées aux fichiers par chaque utilisateur.
  • La fonction de publication permet d'utiliser un modèle ou un ensemble de modèles approuvés par l'entreprise, ainsi que des assistants et d'autres outils, pour créer ou modifier du contenu.

Enfin, un CMS peut également fournir des outils de marketing individualisé. Ce concept désigne la capacité d'un site Web à adapter son contenu et sa publicité aux spécificités d'un utilisateur, grâce aux informations fournies par ce dernier ou recueillies par le site, comme les pages consultées.
Par exemple, si l'utilisateur a saisi les mots appareil photo numérique dans un moteur de recherche, les bandeaux publicitaires mettront en avant les entreprises qui vendent des appareils photo numériques plutôt que des articles de jardinage.


Définition des systèmes de gestion
de contenu.

Les fonctionnalités suivantes des CMS sont également très répandues :

  • URL optimisées pour le référencement ;
  • aide intégrée et en ligne, avec des forums de discussion ;
  • systèmes d'autorisation basés sur les groupes ;
  • prise en charge complète des modèles, avec des modèles personnalisables ;
  • procédures d'installation et de gestion des versions facilitées par des assistants ;
  • panneau d'administration prenant en charge plusieurs langues ;
  • hiérarchie des contenus d'une capacité illimitée ;
  • besoins minimes en matière de serveurs ;
  • gestionnaires de fichiers intégrés ;
  • journaux d'audit intégrés.

Choix d'un CMS

Les facteurs qu'une entreprise doit prendre en compte pour investir dans un CMS sont pratiquement illimités. Cependant, plusieurs fonctionnalités de base sont indispensables, telles qu'une interface d'édition simple d'emploi et un outil de recherche intelligente. Cependant, pour certaines entreprises, le logiciel utilisé dépend de besoins particuliers.

Par exemple, il faut tenir compte de la taille et de la répartition géographique de l'entreprise. L'administrateur du CMS doit savoir combien de personnes vont utiliser l'application, si la prise en charge de plusieurs langues est nécessaire et quelle doit être la taille de l'équipe d'assistance chargée de gérer les opérations. Il est également important de déterminer le niveau de contrôle accordé à chacun dans son utilisation du CMS, de l'administrateur au simple utilisateur. Enfin, il convient de prendre en compte la diversité des formats de données au sein d'une même organisation. Tous les types de contenu numérique doivent être facilement indexés.

Editeurs de logiciels CMS

Il existe un très grand nombre d'offres CMS gratuites et sur abonnement, s'adressant aux particuliers comme aux entreprises. Voici quelques exemples de fournisseurs de plateformes CMS :

  • SharePoint - Ensemble de technologies Cloud et Web qui facilitent le stockage, le partage et la gestion des informations numériques au sein d'une entreprise.
  • Documentum - Outils permettant le stockage et l'extraction rapides de contenu, réputés pour leur contrôle d'accès d'une grande précision.
  • M-Files - Approche par méta-balises de la gestion des documents électroniques.
  • Joomla - WCMS gratuit et open source reposant sur une infrastructure MVC. Ecrit en PHP, Joomla offre de nombreuses fonctionnalités : mise en cache, flux RSS, blogs, recherche et prise en charge de l'internationalisation, etc.
  • WordPress - Autre WCMS gratuit et open source basé sur PHP et MySQL. WordPress peut être utilisé dans le cadre d'un service d'hébergement sur Internet (WordPress.com), ou déployé sur un ordinateur local pour jouer le rôle de serveur Web (WordPress.org). Ce système jouit d'une très grande popularité au sein de la communauté des auteurs de blogs.
  • DNN - Outils de gestion de contenu destinés aux spécialistes du marketing, pour leur permettre d'accéder à tous leurs actifs numériques où qu'ils soient stockés, de publier du contenu sur n'importe quel canal en ligne, de le personnaliser en fonction de chaque visiteur et de mesurer son efficacité.
  • Oracle WebCenter - Portefeuille Oracle d'applications d'engagement des utilisateurs reposant sur l'infrastructure de développement propre à la marque et proposées moyennant des coûts de licence par processeur. La suite se compose de trois produits principaux : Oracle WebCenter Content, Oracle WebCenter Sites et Oracle WebCenter Portal. L'une des principales fonctionnalités d'Oracle est de permettre une gestion centralisée du contenu tout en le partageant entre plusieurs applications.
  • Pulse CMS - Option logicielle propriétaire conçue pour les sites Web de petite taille, qui permet à un développeur Web d'ajouter du contenu à un site existant, et de le gérer facilement et rapidement. Ce produit n'exige aucune base de données. Il utilise Apache avec PHP 5 et propose une assistance réservée aux clients payants.
  • TERMINALFOUR - Société dont le produit phare, Site Manager, est un CMS logiciel propriétaire qui propose une prise en charge multiplateforme étendue. Si la licence sur site peut s'avérer coûteuse, les précédentes mises à jour ont reçu des critiques favorables et le produit bénéficie d'une plateforme permettant l'échange d'idées et l'entraide au sein de la vaste communauté des utilisateurs.
  • OpenText - Solutions ECM Suite et Web Experience Management destinées aux entreprises et disponibles à la fois sur site et dans le cloud. OpenText se spécialise dans la gestion de grands volumes de contenu, la conformité aux exigences réglementaires, ainsi que la gestion de contenu mobile et en ligne pour les entreprises.
  • Backdrop CMS - CMS gratuit et open source faisant partie du projet Drupal et visant à fournir des CMS abordables aux petites et moyennes entreprises. Pris isolément, Backdrop propose uniquement des fonctions élémentaires de gestion de contenu, mais il est possible de le renforcer en lui adjoignant les divers modules disponibles.
Cette définition a été mise à jour en juillet 2019

Pour approfondir sur Applications métiers

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close