Definition

DHCP

DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) est un protocole de communication. Les administrateurs réseau l'utilisent pour gérer et automatiser de manière centralisée la configuration réseau des appareils rattachés à un réseau IP (Internet Protocol).

Le protocole DHCP permet à des appareils nécessitant une adresse IP d'en demander une lors de leur démarrage. Cette approche évite, par exemple, l'affectation préalable et la configuration manuelle de cette adresse pour chaque appareil.

DHCP permet, en outre, lorsqu'un appareil est déplacé, de lui affecter une nouvelle adresse à chaque nouvel emplacement. En effet, sans le protocole DHCP, les administrateurs réseau doivent non seulement configurer manuellement chaque appareil en lui attribuant une adresse IP valide, mais le reconfigurer avec une nouvelle adresse IP dès qu'il change d'emplacement sur le réseau. Le protocole DHCP existe pour les deux versions du protocole IP : IPv4 et IPv6

Les appareils qui se connectent au réseau local contactent tout serveur DHCP disponible et sollicitent des informations sur la configuration du réseau. Les serveurs administrent des réserves, ou "pools", d'adresses valides, et affectent des adresses selon les besoins.

Le protocole DHCP fait appel au concept de bail. L'adresse IP qu'il accorde à un appareil sera valide pour une durée définie. La durée du bail varie selon la période pendant laquelle l'utilisateur aura besoin de la connexion Internet à un emplacement spécifique. Les appareils libèrent les adresses une fois leurs baux expirés, puis demandent un renouvellement auprès du serveur DHCP s'ils doivent rester en ligne. Le serveur DHCP peut leur affecter une nouvelle adresse au lieu de renouveler l'ancienne.

Le protocole prend également en charge les adresses statiques, notamment pour les serveurs Web qui ont besoin d'une adresse IP permanente.

Si le protocole DHCP est généralement considéré comme un protocole d'automatisation de l'adressage, les administrateurs réseau s'en servent également pour véhiculer d'autres informations de configuration réseau. Par exemple, DHCP peut envoyer l'adresse d'un serveur de nom de domaine (DNS), l'adresse d'un serveur Ntwork Time, un nom d'hôte pour l'appareil qui reçoit la configuration, un nom de domaine ou une adresse de passerelle par défaut.

DHCP est l'extension d'un protocole réseau de gestion IP plus ancien appelé BOOTP. Il est plus sophistiqué, mais ses serveurs peuvent gérer les demandes de clients BOOTP encore présents sur un segment de réseau.

DHCP n'est pas un protocole routable ; il se limite à un réseau local (LAN, Local Area Network) spécifique. Si les administrateurs réseau veulent qu'un serveur DHCP donné fournisse des adresses à plusieurs sous-réseaux, ils doivent configurer des services de relais DHCP sur les routeurs par lesquels les demandes DHCP seront amenées à transiter.

DHCP n'est pas un protocole sécurisé : il n'intègre aucun mécanisme permettant une authentification entre clients et serveurs. Ces deux parties sont ainsi vulnérables en termes d'usurpation (un ordinateur se fait passer pour un autre) et d'attaque (des clients mal intentionnés peuvent épuiser le pool d'adresses d'un serveur).

Cette définition a été mise à jour en mars 2016

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Powered by:
Close