Definition

Infrastructure composable

Cette définition fait partie de notre Guide Essentiel : Bien comprendre les Infrastructures Programmables et le Software Defined Datacenter

Dans une infrastructure composable, les ressources physiques de calcul, de stockage et de Network Fabric sont traitées comme des services. Les ressources y sont regroupées logiquement : les administrateurs n'ont pas à configurer physiquement le matériel pour prendre en charge telle ou telle application logicielle.

Au lieu de cela, le développeur du logiciel définit les besoins de l'application en termes d'infrastructure physique à l'aide de règles et de profils de service. Le logiciel utilise ensuite des appels d'API pour créer (ou composer) l'infrastructure nécessaire à son exécution en tant que machine virtuelle ou conteneur sur le matériel nu.

Dans une infrastructure composable, les administrateurs IT n'ont plus à se préoccuper de l'emplacement physique des composants de l'architecture. En effet, un framework définit quels sont les objets indépendants « à composer » et chaque objet expose les informations qui le concernent via une API de gestion.

Lorsqu'une application demande à l'infrastructure de s'exécuter, un processus de découverte automatique repère les services disponibles et les ressources sont allouées à la demande. Quand une ressource n'est plus requise, l'infrastructure se la réapproprie pour la remettre à disposition d'une autre application qui en fait la demande.

L'objectif d'une infrastructure composable est de faire en sorte que le datacenter d'une entreprise utilise sa propre infrastructure physique à moindre coût, en réduisant les pertes et la durée de déploiement d'une nouvelle application.

Plusieurs fournisseurs, notamment HP Enterprise et Cisco, mettent en avant ce concept comme un moyen pour les services informatiques internes de provisionner des charges de travail aussi rapidement et efficacement que les prestataires de services de Cloud public, tout en conservant la mainmise sur l'infrastructure qui prend en charge les applications stratégiques dans un contexte de Cloud privé.

L'idée de regrouper les ressources physiques d'infrastructure et de construire une infrastructure logique se justifie par la popularité croissante des réseaux programmables (SDN), du stockage objet, de l'infrastructure convergée et de DevOps.

A la rédaction de cet article, il n'existait aucune norme convenue de déploiement d'infrastructure composable, que chaque fournisseur nomme à sa façon : infrastructure à définition logicielle, infrastructure intelligente, infrastructure programmable, infrastructure sous forme de code (ou Infrastructure as a Code) ou encore infrastructure découplée.

Cette définition a été mise à jour en août 2016

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close