L’ESA s’appuie sur Capgemini pour la géolocalisation de Galiléo

L’agence spatiale européenne (ou ESA) qui gère la constellation de satellites Galiléo (futur pendant européen du GPS américain) vient de confier la partie « sol » de sa géolocalisation à Cap Gemini.

L’agence spatiale européenne (ou ESA) qui gère la constellation de satellites Galiléo (futur pendant européen du GPS américain) vient de confier la partie « sol » de sa géolocalisation à Cap Gemini. Plus exactement, la division Aérospatiale et Défense de la SSII, basée à Toulouse, sera maître d’œuvre du consortium qui gérera la partie SAR GS de Galiléo. SAR GS concerne la localisation au sol et la coordination des secours dans des opérations de sauvetage. Il s’agit de détecter les alertes et de transmettre les données de géolocalisation issues des satellites Galileo aux centres de secours du territoire concerné. A terme, SAR GS permettrait de localiser les victimes en quelques minutes  contre plusieurs heures actuellement.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close