Terry Wise (AWS) : "La sécurité est aujourd'hui plus une histoire de confort que de technologie"

A l'occasion d'un entretien avec la rédaction, Terry Wise, directeur du Business développement chez Amazon Web Services, revient sur ses clients en Europe, sa méthode pour appréhender les pannes et surtout nous explique sa vision en matière de sécurité du Cloud.

wise terry 7483LeMagIT : Aujourd'hui quel est le profil d'une entreprise européenne qui utilise les services d'AWS?

Terry Wise : Nous considérons que le Cloud Computing est créateur d'innovation pour les entreprises, et notamment pour les entreprises européennes et certainement d'une façon jamais rencontrée auparavant. Nous nous adressons aux start-ups et aux grands comptes.

En Europe, notre écosystème est composé de nombreuses start-ups, comme Layar, spécialisée dans la réalité augmentée, qui fonctionne aujourd'hui grâce à AWS. Et la question est de savoir si telle entreprise aurait pu voir le jour, devenir scalable aussir apidement sans le Cloud Computing. Albumprinter, ainsi que de nombreuses entreprises de la vague sociale, Web 2.0 et de l'Internet grand public, comme le service de musique Spotify, utilisent AWS pour motoriser leur infrastructure.  Toutes ces petites, ou très petites entreprises, ont choisi et se sont construites à partir du Cloud et sur des services que nous proposons. Sans se préoccuper de leur infrastructure et pour être présents plus rapidement sur le marché.

Mais l'un des points les plus intéressants est qu'avec le Cloud, ces entreprises peuvent avoir une approche globale dès leur conception, en s'adossant sur les 5 différentes régions que nous proposons au Japon, à Singapore, nos deux centres en Amérique du nord, celui à Dublin. Une entreprise très petite peut créer une application de façon mondiale et devenir internationale très rapidement. Comme Waka en France.

Du côté, des grands groupes, comme SAP, l'agence spatiale européenne, le secteur public, des banques utilisent également nos services pour des développements innovants qu'ils n'auraient pas pu réaliser en interne, avec leur propre organisation, au même rythme que nous le permettons.

LeMagIT : En mars 2010, une étude l'Université du Wisconsin expliquait que les forums techniques d'Amazon n'étaient pas assez réactifs. Qu'en pensez-vous?

T.W : Nos offres de support sont étendues. Notre base d'utilisateurs est très hétérogène, des particuliers aux grands comptes, qui sont satisfaits de notre support online et n'ont pas besoin d'autre forme de support. Mais c'est surtout au client de connaître ses besoins et son expertise en interne. […] Nous nous reposons également sur un vaste éco-système de partenaires expérimentés.

LeMagIT : Selon vous, les entreprises devraient-elles avoir encore peur de la sécurité du Cloud ?

T.W : La sécurité est aujourd'hui plus une histoire de confort que de sécurité, au sens technique du terme. Il s'agit également d'éduquer la communauté dans son ensemble, sur les outils et les procédures, les technologies qui les aident à sécuriser leurs applications reposant sur AWS. Dans le Cloud, la sécurité s'appuie sur un modèle de partage entre les clients, nos partenaires et AWS. Nous pouvons tout sécuriser de l'hyperviseur à l'OS. Nous pouvons également fournir des bonnes pratiques. Mais c'est au client et à son partenaire d'implémenter le niveau de sécurité pour son modèle d'application. Toutefois, nous rencontrons de moins en moins de réticences à propos de la sécurité, au fur et à mesure que nous éduquons les clients sur ce qu'ils doivent faire, et nous allons continuer à travailler autour de certification et de normalisation. […] Et poursuivre nos investissements en la matière.

Nous entendons également nos clients nous dire que notre infrastructure est plus sécurisée que si ils devaient se reposer sur une solutions on-premise. Si vous regardez tous les investissements que nous faisons dans la sécurité, dans les firewalls, nous proposons un niveau de sécurité que les clients auraient de toute façon du mal à atteindre, ou qu'il leur serait impossible d'atteindre. En terme de coût, avec nos centaines de milliers de clients, nous sommes plus efficaces.

LeMagIT : Qu'avez-vous appris de la coupure de service intervenue en mai dernier, en matière de support ?

T.W : Nous avons publié un long document de 10 pages afin d'être transparents au maximum sur cette affaire. Nous essayons d'être aussi transparents que possible, en livrant le plus de détails pour nous assurer que les clients comprennent bien les raisons de l'incident et ce que nous avons mis en place, et envisageons de faire dans le futur. […] Nous sommes assez fiers de cette communication et je pense que ce n'est pas courant sur ce marché. D'un point de vue technique, nous avons également appris de nombreuses choses, comme parler aux bonnes personnes pour adresser en profondeur chaque détail. […]

Je pense également que nous devons faire des efforts pour éduquer nos clients. Peu de temps après l'incident, nous avons mis en place un site Web, avec beaucoup de contenu spécifique portant sur l'architecture, des bonnes pratiques pour guider nos clients en matière de haute disponibilité et de gestion des pannes. […] Nous devons nous assurer que la plus grande partie de la communauté dispose des informations et qu'elle parvienne à les digérer.

LeMagIT : La réduction des coûts est souvent citée comme un des avantages du Cloud Computing. Mais ne pensez-vous pas que le pricing est un peu trop compliqué et que l'offre doit être clarifiée ?

T.W : C'est une bonne question. Nous investissons beaucoup pour faciliter nos services auprès des clients, d'un point de vue technique mais également sur la tarification. Nous offrons différents types de services avec différentes types de pricing. […] Nous pensons que quel que soit le cas, une fois l'analyse faite avec nos clients, nous proposons des offres adaptées d'un point de vue économique. Mais nous devons encore éduquer nos clients afin de bien leur faire assimiler le modèle. Nous avons également revu à la baisse les prix de nos services une douzaine de fois. Et cela n'est pas dû à la concurrence, mais à la scalabilité de nos services. Nous sommes nous mêmes plus efficaces. Et au fur et à mesure que les prix vont descendre, nous pensons attirer davantage de développeurs. […] Des gros volumes avec des faibles marges, c'est le principe de ce marché.

LeMagIT : Quelle est la stratégie derrière Beanstalk (le Paas d'Amazon) ?

T.W : C'est un outil qui permet au développement de développer facilement des applications. C'est un maillon entre le Paas et l'Iaas. Il renferme de nombreuses fonctionnalités pour automatiser les déploiements d'applications. Mais vous pouvez garder la main sur l'infrastructure si vous le souhaitez. […] Il vous offre une flexibilité en matière de langage et modèle de programmation.

LeMagIT : Pourquoi est-ce important pour AWS d'être présent sur ce marché ?

T.W : Tout est histoire d'adoption et de facilité d'utilisation. Plus nous rendons les choses faciles pour les développeurs, plus le nombre d'applications sera élevé, et  plus le taux d'adoption de nos services sera élevé également. Tout le monde ne veut pas écrire du code avec des API, ou dispose des compétences pour le faire. Particulièrement si nous allons sur le marché des entreprises. Les compétences en interne peuvent être différentes. Il s'agit ainsi de faciliter la vie aux services informatiques. Il supporte aujourd'hui uniquement Java, mais nous travaillons avec notre éco-système de partenaires pour l'ouvrir à d'autres langages.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close