Actualites

VMware va revenir à un mode de licence par CPU

Christophe Bardy

Un an après avoir chamboulé son système de licence pour introduire une facturation à la mémoire (le fameux système de licence vRAM), VMware a finalement cédé à la pression de ses utilisateurs. La licence très contestée disparaitra avec le lancement de vSphere 5.1, prévu la semaine prochaine lors de VMworld 2012. VMware reviendra à un mode plus standard de facturation par CPU.

La nouvelle licence avait finie par être affublée du vilain surnom « taxe VMware » par certains clients, mais surtout par les concurrents qui avaient beau jeu de pointer du doigt le faux pas de VMware pour mettre en avant le coût bien inférieur de leurs offres. Face à la contestation,

Continuer à lire cet article

Profitez de cet article, ainsi que de tous nos e-guides, actus, conseils, et bien plus.

En soumettant vos informations d'enregistrement à LeMagIT.fr vous acceptez de recevoir des communications par courriel de TechTarget et de ses partenaires. Nous vous encourageons à lire notre Politique de confidentialité qui contient des données importantes sur la façon dont nous recueillons et utilisons votre inscription et d'autres informations. Si vous résidez hors des États-Unis, en soumettant ces informations d'inscription, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis. Vous pouvez nous contacter à webmaster@TechTarget.com.

VMware avait déjà dans un premier temps adouci ses demandes, en augmentant les limites de mémoire par serveur au-delà desquelles les clients devaient s’acquitter de la « taxe ». Mais le mal était déjà fait. Certains clients ont d’ailleurs pris le prétexte de la nouvelle licence pour justifier la mise en production d’Hyper-V ou de solutions de virtualisation alternatives.

La suppression de la licence vRAM devrait permettre à VMware de retirer à Microsoft l’un de ses arguments de vente phare. Reste désormais à savoir comment VMware gérera la question des entreprises qui ont déjà payé la licence et pourraient légitimement attendre une forme de compensation sous forme de licences vSphere 5.1 additionnelles.

La suppression de la licence vRAM n’est pas la seule modification qu'apportera l'éditeur lors de sa prochaine conférence VMworld. VMware devrait ainsi annoncer une nouvelle suite tout en un pour le cloud, baptisée vCloud Suite, qui inclura dans un package unique Site Recovery Manager, vFabric Application Director, vCenter Operations, vCloud Director et vSphere. L’éditeur devrait aussi séparer vSphere Replication de Site Recovery Manager de façon à le rendre disponible de façon autonome, une façon de contrer la fonction Hyper-V Replica d’Hyper-V 3.0.


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.