Actualites

TechEd : SAP marie un peu plus Hana au Cloud

Cyrille Chausson

Hana choisit Las Vegas pour s’exposer un peu plus dans le Cloud. SAP a profité de sa conférence Développeurs, le TechEd, qui se tient actuellement à Las Vegas, pour dévoiler une vaste offensive Cloud autour de Hana, sa base de donnée in-memory. A la clé, une plate-forme Hana Cloud, un environnement de développement d’applications dans le cloud qui exploite la puissance de traitement et d’analyse temps réel de la très chère base de données en mémoire du groupe. 

« Hana est plus qu’une base de données, il s’agit d’un mécanisme de base sur lequel repose désormais nos applications », lance Vishal Sikka, member du board de SAP et CTO du groupe - et également le « godfather » (le parrain) de Hana, comme se plait à le rappeler SAP lors de son évènement. L'éditeur avait déjà annoncé ses intentions de faire de Hana un socle de base à ses applications et services. Aujourd’hui, il s'agit d'en faire carrément le fer de lance de la stratégie Cloud du groupe. En ligne avec les récents rachats de la société : Ariba et Successfactors. 

Hana Cloud est une fusée à plusieurs étages, dont le premier pan est Netweaver Cloud, aujourd’hui officiellement disponible. Cette solution forme ainsi la couche développement d’applications Java dans le Cloud et comprend également des outils de développements rapides, explique SAP. La plate-forme propose des services d’intégration, d’analytique, de sécurité et de collaboration. Elle servira également de base

L'accès à ce contenu nécessite un abonnement gratuit

En soumettant vos informations d'enregistrement à LeMagIT.fr vous acceptez de recevoir des communications par courriel de TechTarget et de ses partenaires. Nous vous encourageons à lire notre Politique de confidentialité qui contient des données importantes sur la façon dont nous recueillons et utilisons votre inscription et d'autres informations. Si vous résidez hors des États-Unis, en soumettant ces informations d'inscription, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis. Vous pouvez nous contacter à webmaster@TechTarget.com.

à des services liés au développement d’applications mobiles. Il s’agit clairement d’un service de Paas qui permet  « d’étendre les processus d’une entreprise dans le cloud ou de construire de nouvelle applications from scratch », indique Vishal Sikka dans son discours d’inauguration. Et ce, en exploitant nativement Hana, tout en étant intégré étroitement aux environnements on-premise du groupe. Bref, un Paas pour Hana. Ce lancement officiel de Netweaver Cloud est également accompagné de la mise à disposition de licences développeurs illimitées et gratuites pour sa plate-forme, après avoir dans un premier temps proposé des versions limitées à 90 jours. Selon le groupe, un déploiement d’applications via Netweaver Cloud ne prendrait que quelques minutes. 

Enfin, autre composante de Hana Cloud présentée également lors du TechEd, DBServices,  une base de données as-a-service reposant sur Hana. 

Hana One, une option de déploiement sur AWS 

Mais la stratégie Cloud de Hana ne s’arrête pas là. Toujours à l’occasion du TechEd de Las Vegas, SAP a indiqué avoir placé sa base de données in-memory sur l’infrastructure de Cloud d’Amazon, dans le but de notamment en « simplifier un peu plus la consommation », a encore indiqué Vishal Sikka. En donnant la possibilité de déployer en quelques minutes une instance Hana dans le Cloud, SAP espère ainsi étendre la portée de sa base de données, le champ des applications et des développements, et multiplier la création de PoC (proof of concept) reposant sur Hana. Jusqu’alors, Hana sur AWS était disponible via une licence dite developer; SAP, avec Hana One, indique que les entreprises peuvent désormais l’utiliser en production. 

En ligne avec la volonté de SAP de simplifier la distribution de Hana, Hana One sera proposée sur AWS au tarif de 0,99$ l’heure. Pour l’heure, la base de donnée sera proposée dans des instances disposant de 60 Go de RAM, précise SAP, mais sera en revanche limitée à 32 Go de données. Comme l’indique la Marketplace d’Amazon, SAP ne prendra pas en charge le support.


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.