Linagora se gausse de Zimbra, et vante OBM...Et si l'on parlait de Blue Mind ?

Profitant de la cession de Zimbra par VMware à Telligent, la SSII française Linagora tente de mettre en avant sa solution collaborative OBM comme alternative à Zimbra, en mettant en avant la stabilité d'OBM. C'est oublier un peu vite que l'équipe de développement originelle d'OBM a claqué la porte de Linagora en 2010 pour créer Blue Mind, l'éditeur collaboratif français qui monde. Ou comment une opération de "FUD" peut se retourner contre son instigateur...

Note : A la suite de la publication de cet article, Linagora nous a contacté pour apporter plusieurs remarques, remarques publiées dans un second article.   

C'est par un communiqué de presse envoyé ce jour que Linagora, une SSII française spécialisée dans le monde du logiciel libre, s'est livrée à une magnifique opération de "FUD" (Fear, Uncertainty and Doubt) visant la base utilisateurs de Zimbra, suite à l'acquisition de ce dernier par Telligent. 

Rappelant que Zimbra a changé de propriétaire deux fois en 4 ans, Linagora met en avant sa propre solution de messagerie libre, OBM, acquise à la mi-2007 avec le rachat du Toulousain AliaSource et met en avant la fiabilité et la large base d'utilisateurs de sa solution. "C hoisir OBM.org, c'est choisir de se doter du meilleur de la technologie libre et c'est choisir de ne pas tomber dans le piège des solutions freemiums qui ne proposent des fonctionnalités équivalentes à OBM.org que dans des versions payantes et propriétaires" explique l'inénarrable Alexandre Zapolsky, PDG de Linagora. 

Le souci est qu'à trop regarder la paille dans l'oeil du voisin, le PDG de Linagora oublie la proverbiale poutre que constitue pour son oeil , le départ en 2010 de la totalité de l'équipe coeur d'OBM, venue d'Aliasource. Ce départ a contraint Linagora a rebâtir une équipe complète de développement à partir de zéro pour OBM (elle compte actuellement environ 8 développeurs actifs ayant contribué du code depuis moins de 3 mois). 

L'équipe historique d'OBM, de son côté, n'a pas tardé à se reconstituer pour créer le petit éditeur français de solution collaborative qui monte, à savoir Blue Mind. Cette jeune société a officiellement été fondée fin 2010 par Pierre Baudracco et Pierre Carlier, les deux co-fondateurs d'Aliasource (le premier est président de la nouvelle structure, le second co-CEO). Baudracco était le mainteneur d'OBM de 1998 à 2010 et il est aujourd'hui épaulé par plusieurs membres de l'ancienne équipe coeur d'OBM qui ont quitté Linagora avec armes et bagages comme Sylvain Garcia, Thomas Cataldo, Nicolas Lascombes, David Phan, Anthony Prades ou Medhi Rande. Tous ont l'expertise des solutions d'e-mail et de collaboration libres mais ont surtout l'expérience des grands déploiements menés avec OBM. Ils ont donc toutes l'expertise nécessaire pour mener à bien le développement et l'installation de projets à assez grande échelle (l'architecture de Blue Mind  supporte nativement les configurations en mode HA, intègre la gestion des sauvegardes et de l'archivage,etc, etc...). 

Blue Mind a levé 300 000€ à sa création et dispose aussi de plus d'un million d'euros de financement dans le cadre du grand emprunt. La structure emploie aujourd'hui 10 personnes. Elle compte déjà une cinquantaine de clients, est référencée à l'UGAP, et a réalisé 300 000€ de CA en 2012, CA qu'elle devrait doubler cette année. Le logiciel Blue Mind est actuellement en version 2.05 et devrait être mis à jour en version 3 vers la fin de l'année. Il est déjà intégré avec des solutions tierces comme la solution de téléphonie IP libre XiVO du français AvenCall (400 clients), basée sur Asterisk. 

De quoi méditer sur les histoires de pailles et de poutres... et sur les bénéfices du "FUD"...  

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

0 commentaire

Le plus ancien 

Mot de passe oublié ?

Pas de problème ! Merci d'entrer votre adresse e-mail ci-dessous. Nous vous enverrons un email contenant votre mot de passe.

Votre mot de passe a été envoyé à :

- ANNONCES GOOGLE

Close