Wipro rachète l’allemand Cellent

Wipro vient d’étendre sa présence européenne avec le rachat de la SSII Cellent, outre-Rhin.

La SSII indienne va débourser quelques 73,5 M€ pour faire l’acquisition de Cellent, une société de services informatiques allemande âgée de 14 ans. Avec cette opération, Wipro va s’adjoindre une équipe forte de 800 consultants prêts à servir ses clients germanophones en Allemagne, Suisse et Autriche.

Pour l’Indien, ce marché représente des perspectives de développement stratégiques : « cette acquisition va nous apporter une échelle et des relations significatives avec des clients de premier plan, notamment dans les domaines de l’automobile et de l’industrie manufacturière ».

En outre, NS Bala, responsable des activités manufacture et haute technologie de Wipro, explique que Cellent doit lui permettre d’accélérer fortement le développement de sa présence dans la région, sur ces secteurs d’activité.

Cellent propose des services de conseil SAP, mais également de développement logiciel, et d’infrastructure, ou encore des services managés et autour de SharePoint. La SSII propose également des solutions complètes autour de la gestion du cycle de vie des applications, de la gestion des identités, ou encore du travail collaboratif et de l’environnement de l’utilisateur final. Elle est partenaire certifié SAP, Qlik, Citrix, VMware et Microsoft (niveau Silver pour les plateformes Cloud, et Gold pour le développement applicatif, les terminaux et le déploiement, la collaboration et les contenus, et les solutions de centre de calcul). L’opération doit être finalisée courant mars 2016.

Ce rachat survient dans un contexte d’accélération du recours à l’externalisation en Europe dont les acteurs issus d’autres régions du monde essaient de profiter. Selon le cabinet de conseil ISG, le second trimestre 2015 a été marqué, en Europe, par un nombre record de contrats de sous-traitance. Dans son dernier index des contrats d’externalisation IT et des processus métiers, ISG a relevé 169 contrats à plus de 4 M€. Une bonne nouvelle pour un marché qui a souffert, au premier trimestre, d’un recul en valeur de rien moins que 25 %.

Un marché germanophone en forte progression

Le nombre de contrats signés au second trimestre de l’année était le plus élevé jamais enregistré, mais leur valeur totale était en recul de 12 % sur un an, avec seulement deux gros contrats majeurs à plus de 80 M€.

Peter Shumacher, Pdg du cabinet de conseil The Value Leadership Group, estime que ces indicateurs montrent les ambitions des SSII indiennes en Europe.

Pour lui, la région Allemagne, Suisse, Autriche ne va pas encore externaliser autant que le Royaume-Uni, mais s’apprête à progresser : « le marche allemand est différent du Royaume-Uni, mais il est marqué par de nombreuses grandes banques qui investissent beaucoup dans l’IT. Et l’Allemagne dispose de plus de fabricants et de PME ». Il anticipe d’ailleurs d’autres acquisitions comparables à celle opérée par Wipro, en Europe continentale.

Autre indicateur de l’intérêt renouvelé des SSII indiennes pour le Vieux Continent : les organisateurs d’IndiaSoft recommencent, avec la prochaine édition de l’événement, début mars à Mumbai, à inviter des entreprises françaises, quelque peu délaissées depuis 2012.

Avec nos confrères de ComputerWeekly (groupe TechTarget).

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close