Cisco continue à reculer face à ses concurrents sur le marché des réseaux

Les derniers résultats trimestriels du constructeur montrent un fort recul de ses activités historiques de commutation et de routage. Cisco continue de céder du terrain face à Huawei, Arista ou Juniper, une tendance d'autant plus inquiétante que la croissance dans la sécurité ralentit.

Les derniers résultats publiés par Cisco pour le trimestre clos le 29 juillet dernier confirment la tendance observée depuis près de deux ans. Au cours des trois derniers mois, Cisco a vu son chiffre d’affaires décroître de 4 % sur un an, à 12,1 milliards de dollars tandis que son bénéfice net reculait de 14 % à 2,4 milliards de dollars. Plus préoccupant, Cisco n’espère pas d’amélioration rapide et estime que la baisse de ses revenus devrait se poursuivre durant le trimestre en cours (la firme prévoit un recul de 1 à 3 %). Si cette prévision se confirme, Cisco aura enchaîné deux ans de baisses consécutives.

C’est l’activité historique de commutation réseau — et dans une moindre mesure la mauvaise performance de son activité routage — qui affecte le plus le constructeur. Au cours du dernier trimestre, les ventes de commutateurs Ethernet de Cisco ont ainsi plongé de 9 %, l’une des pires baisses enregistrées depuis deux ans. Le recul des ventes de routeurs a été similaire. Cette performance contraste singulièrement avec la santé insolente des concurrents comme Huawei, Arista Networks ou Juniper qui ont tous vu leurs ventes progresser durant la même période. Arista a ainsi vu ses ventes de commutateurs bondir de plus de 50 % sur un an au cours de son second trimestre fiscal, achevé fin juin et son bénéfice a bondi de 264 %.

Les concurrents de Cisco ont été plus rapides que lui à s’adapter à la demande des géants du cloud et Cisco a largement souffert de la baisse des investissements des entreprises dans leurs infrastructures au profit d’une bascule de leurs dépenses IT vers le cloud. « Le déclin observé par Cisco sur ses marchés clés est un signal que l’activité de fournisseur générique d’infrastructure réseau est un business model vieillissant », explique André Kindness, un analyste de Forrester.

Cisco tente de s’adapter aux évolutions du marché 

Cisco a bien pris la mesure des changements sur le marché et a commencé à modifier sa stratégie pour proposer des solutions faisant un plus large usage des technologies SDN. Cisco a tout d’abord introduit ACI (Application Centric Infrastructure) sa technologie SDN pour les datacenter, puis en juin a dévoilé une nouvelle famille de commutateurs — les Catalyst 9000 — pour réseaux de campus ainsi qu’une console d’administration centralisée, baptisée Digital Network Architecture Center.

Selon le constructeur, une partie du recul de ses ventes est lié à la transition entre produits. Le lancement du Catalyst 9000, qui supporte la stratégie DNA Center, aurait notamment affecté les décisions d’achats des clients. ACI tarderait aussi à décoller. Selon une analyse effectuée par Gartner en février, seuls 30 % des clients qui utilisent la famille de commutateurs de datacenter Nexus 9000 auraient opté pour le déploiement d’ACI ce qui semble peu pour une technologie officiellement dévoilée en 2014.

Selon Forrester, nombre d’entreprises combinent les Nexus avec la solution de virtualisation réseau de VMware, car elle requiert moins de changements dans l’architecture qu’ACI. Les produits partenaires tiers certifiés avec ACI seraient aussi moins nombreux qu’avec NSX, ce qui limite le choix des entreprises. « Mes clients ne veulent pas qu’un fournisseur leur dicte quels autres fournisseurs choisir », explique Kindness.

Ralentissement de la croissance dans la sécurité

Une autre tendance inquiétante est le ralentissement de la croissance de Cisco sur le marché de la sécurité. Le constructeur a beaucoup investi dans le domaine pour contrer le recul de ses activités traditionnelles. Mais durant le dernier trimestre, la croissance de l’activité sécurité a plafonné à 3 % contre 9 % au trimestre précédent et 16 % l’année précédente. Le CEO de Cisco s’est toutefois voulu rassurant en indiquant n’avoir « aucun souci à propos de cette activité ».

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close