zapp2photo - Fotolia

Elastifile lève 16 M$ additionnels pour financer l'expansion de son système de fichiers distribué

La jeune société née en Israel vient de lever 16 M$ additionnels et de s'allier un nouveau partenaire stratégique, Western Digital. Son système de fichiers distribué performant couple les avantages de la Flash avec l'aptitude à externaliser des données froides vers le cloud.

Elastifile, une startup d’origine israélienne qui a conçu un système de fichiers distribué qui permet de combiner les atouts du stockage 100 % Flash local et du stockage en cloud vient de lever 16 millions de dollars additionnels pour financer son expansion.

Elastifile, qui dispose désormais de bureau à Santa Clara, dans la Silicon Valley, comptait déjà parmi ses actionnaires des acteurs comme Dell EMC, Cisco et Lenovo. La dernière opération ajoute Western Digital à sa liste de partenaires stratégiques et porte à 65 millions de dollars le total des financements recueillis par la firme à ce jour.

Le système de fichiers distribué ECFS d’Elastifile s’installe sur des nœuds x86 standard et il est à même de créer des pools de stockage Flash résilients en agrégeant la capacité offerte par chacun d’entre eux.

Contrairement à de nombreux systèmes de fichiers distribués,  ECFS est optimisé pour délivrer une faible latence locale et donc des performances maximales, le tout sans sacrifier les services. Elastifile met ainsi en œuvre des mécanismes de déduplication globale et de compression de données pour optimiser la capacité de stockage et minimiser l’usure des SSD.

Elastifile met aussi en œuvre un mécanisme de gestion de la QoS avancé ainsi ainsi qu’un système de tiering baptisé CloudConnect. Ce dernier permet de transférer les données peu utilisées hors du file System distribué pour les stocker sur un service ou un système de stockage objet (compatible S3) afin d’abaisser le coût des données dormantes. De façon intéressante, Cloud Connect ne s’appuie pas sur un format de donnée propriétaire, ce qui fait que les données écrites sur le système objet peuvent être accédées de façon transparente via le protocole S3.

L’idée promue par la firme est que les données chaudes et actives sont stockées localement sur la couche de stockage Flash, tandis que les données plus froides sont progressivement migrées vers le cloud. De cette façon explique Elastifile, il est possible de combiner le meilleur de la performance avec une structure de coûts optimale.

Parmi les fondateurs de la firme, on compte notamment Shahar Frank — le cofondateur et « chief scientist » de XtreamIO et ex-architecte en chef d’Exanet (qui a servi de base au Fluid File System de Dell) — et Roni Luxenburg, l’ex-directeur de l’ingénierie de Qumranet (créateur de l’hyperviseur KVM). L’équipe comprend également Avraham Poza Meir, l’ex-CTO d’Anobit (racheté par Apple) et VP ingénierie de SanDisk.

Selon le CEO et cofondateur de la firme, Amir Aharoni, Elastifile entend utiliser les fonds levés pour doper ses équipes commerciales. La firme emploie aujourd’hui 85 salariés et entend en embaucher une quinzaine de plus. La firme compte aujourd’hui près de 40 clients dans le monde et la majorité des fonds recueillis lors du dernier tour de financement sera utilisée pour développer cette base installée, ainsi que le réseau de partenaires de la firme.

 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close