Qumulo lève 93 M$ additionnels pour doper le développement de sa solution NAS en cluster

La jeune société fondée par d'ex-responsables d'Isilon vient de lever 93 M$ supplémentaires, des fonds qui vont lui permettre de gérer sereinement son développement en accroissant ses équipes de R&D ainsi que ses forces de vente.

Qumulo a levé 93 millions de dollars additionnels lors de son 4e tour de financement portant à plus de 220 M$ le montant des fonds recueillis par la firme depuis sa création. La dernière opération a été menée par BlackRock Private Equity Partners, mais les actionnaires existants de la firme dont Qumulo Highland Capital Partners, Kleiner Perkins Caufield & Byers, Madrona Venture Group et Valhalla Partners ont également pris part à cette levée de fonds. 

Comme l’explique Bill Richter, le CEO de Qumulo, « Cela devrait satisfaire nos besoins de financement pour l’avenir, ce qui est important dans notre industrie ». Selon lui Qumulo utilisera les fonds levés pour doper les effectifs de ses équipes de développement et de R&D, mais aussi pour accroître ses équipes commerciales et marketing.

Qumulo estime que le marché est mûr pour l’adoption de solutions NAS « software defined », du fait de la croissance rapide des besoins dans l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine et la vidéo 4K.

Qumulo a été fondé par d’anciens ingénieurs et responsables d’Isilon et est l’un des derniers venus sur le secteur avec des sociétés comme Elastifile ou WekaIO. La firme affirme que sa solution apporte de nombreuses innovations là où les produits historiques de NetApp ou Isilon stagnent.

Gestion de données multicloud

Pour Richter, l’un des points forts de Qumulo est son aptitude à gérer des données aussi bien on-premises que dans le cloud et dans sa capacité à aider ses clients à mieux analyser ces données et leur stockage. La société vend son système de fichier NAS distribué sur ses propres appliances et dans le cadre d’un accord OEM avec Hewlett Packard Enterprise. Elle propose aussi sa technologie sur la marketplace d’Amazon Web Services.

Selon Richter, Qumulo compte plusieurs centaines de clients, dont neuf studios de cinéma de premier plan et plusieurs sociétés du Fortune 500. Ceci dit, la taille de l’entreprise reste encore modeste par rapport à celle des acteurs historiques du NAS en cluster comme NetApp ou Dell EMC Isilon. Qumulo doit aussi faire face à l’appétit de concurrents émergents comme Elastifile, WekaIO ou Quobyte. La firme doit donc convaincre que son offre NAS est pertinente, face aux technologies objet pour le stockage de données en volume. 

L’un des paris de la société est que les entreprises seront séduites par son aptitude à gérer des données dans des environnements multicloud complexes. Reste que pour l’instant, le seul cloud officiellement supporté par QF2 est le cloud AWS. Richter a toutefois indiqué que le support de Microsoft Azure et Google Cloud Platform est sur la feuille de route de la firme. Il a aussi indiqué que Qumulo envisage d’autres partenariats matériels que celui noué avec HPE pour la commercialisation de sa technologie.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close