Olivier Le Moal - Fotolia

Dynamics 365 : quels gains pour les entreprises

Notre expert Brent Leary revient sur le rôle que pourrait jouer Dynamics 365 dans l’entreprise et dans quelle mesure la solution, qui unit CRM et ERP, peut être bénéfique pour les utilisateurs.

Il existe nombre d’avantages à  installer Microsoft Dynamics 365 dans un catalogue applicatif d’entreprise. Cela doit rationnaliser et fluidifier  les  processus auxquels les clients sont confrontés, lors de leur parcours.

Par exemple, l’association de l’E RP et du CRM dans ce cas précis est particulièrement pertinent. Cela permet d’avoir une vue à 360 degré de ce qui se passe avec le client, de la transaction jusqu’à son engagement. La facilité d’usage de cette vue globale ainsi que la capacité d’analyse des données liées aux  transactions offrira aux entreprises un avantage concurrentiel sur le marché. Plus cette vue est étendue et praticable, plus l’avantage sera présent. Ce type de plateforme permet ainsi de gérer et d’analyser les données, extraites à  la fois du front et du backoffice.

Et cette capacité est particulièrement importante au niveau de l’entreprise. C’est également un gros plus, comparé à SAP, et cela donne un avantage par rapport à Salesforce – ce dernier manque encore de fonctions d’ERP. Résultat, Microsoft Dynamics 365 propose certes cet  avantage concurrentiel, mais il permet aussi à l’éditeur de verrouiller ses clients en facilitant l’usage de ses services.

Comparé à Salesforce, Microsoft avance moins dans le CRM

Salesforce et Microsoft misent sur leurs points forts respectifs. Comparé à Microsoft, Salesforce va bien plus loin dans le CRM et dans l’engagement. La plateforme évolue aussi davantage vers le parcours client grâce à de nombreuses acquisitions. Microsoft n’a pas atteint ce niveau en matière de CRM, mais ce rapprochement du CRM et de l’ERP  donne une longueur d’avance à l’éditeur de Redmond sur Salesforce. Microsoft joue sur ses points forts ; et trouve, avec cette approche, ses clients.

Cette unification de l’ERP et du CRM démontre pourtant que Microsoft n’a pas encore misé sur le marketing automation ou n’a pas encore ciblé toutes les complexités inhérentes au marketing. L’éditeur n’a pas encore répondu aux demandes – sirènes ?- du marketing de la même façon que Salesforce, Adobe ou Oracle. Microsoft mène une stratégie centrée sur la sortie de solutions, comme Office 365, liées à la productivité, par exemple. L’éditeur devra au final trouver une place sur le segment du marketing en travaillant sur des thématiques comme le marketing automation ou le marketing Cloud.

Traduit et adapté par la rédaction

Dernièure mise à jour de cet article : septembre 2016

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close