ERP : Valantur conjugue Cloud et gains de productivité

Pour homogénéiser les solutions logicielles des sociétés qu’il a rachetées au fil des ans, l’équipementier Valantur a opté pour un ERP dans le cloud de SAP. Résultat, une équipe informatique réduite, un accès à toutes les données tout le temps et partout, et plus de fluidité.

Alors qu'il était chef de projet, Emmanuel Couraud a installé SAP dans la filiale d'un équipementier automobile. Il avoue qu'à l'époque il avait trouvé cet ERP « un peu carré ». Depuis qu'avec son frère ils ont repris la société de mécanique de leur père et surtout depuis qu'il a installé la solution Business ByDesign de l'éditeur allemand, son avis a changé.

« J'apprécie à présent le côté rigoureux que je trouvais un peu embêtant lorsque j'étais informaticien », reconnaît-il maintenant qu'il est président de Valantur.

Depuis qu'ils ont repris la PME familiale, en 2001, ils ont procédé à plusieurs acquisitions. Aujourd'hui, Valantur compte cinq filiales qui emploient 230 personnes sur cinq sites dans le Loir-et-Cher, dans l'Eure et en Charente. La société dispose également depuis peu d'une filiale en Tunisie. L'ensemble réalise un chiffre d'affaires d'environ 23 millions d'euros dont la moitié dans sa principale activité, la fabrication de pièces pour l'aéronautique. Ses deux autres métiers sont la fabrication de conteneurs sur mesure pour le secteur militaire et la mécanique de précision pour l'industrie.

Un mot-clé, l'intégration

Qui dit croissance externe, dit hétérogénéité des outils informatiques. Chaque société rachetée avait ses propres logiciels. Et bien que Valantur ait progressivement installé le même logiciel de gestion commerciale et de gestion de production sur les cinq sites, « chacun avait sa propre base de données », regrette Emmanuel Couraud.

Il y a 4 ans, il décide donc d'installer une solution identique pour tous les sites et il opte pour une solution dans le cloud. Son choix se porte sur Business ByDesign, la suite logicielle en mode SaaS dédiée aux PME de SAP.

« Nous sommes multi-sites et multi-sociétés. Il nous fallait une solution intégrant tous les modules et qui donne une vue complète sur tous les processus et sur tous les sites de l'entreprise à tout moment ».

SAP : un choix européen et d’écosystème

Le choix d'une solution dans le cloud s'est imposé de lui-même. « Notre équipe informatique se limite à… deux personnes. Un informaticien, qui fait surtout de l'analyse de données, et moi ! Si nous devions gérer un ERP en interne, notre effectif devrait être de 4 ou 5 personnes », affirme Emmanuel Couraud.

Valantur a retenu la solution cloud de SAP pour la disponibilité et l'intégration des modules, et pour la nationalité européenne de l'éditeur.

« De plus, nous travaillons beaucoup pour l'aéronautique et la défense. Plusieurs de nos donneurs d'ordre utilisent des solutions SAP. Cela facilitera notre intégration aux plates-formes que certains d'entre eux sont en train de mettre en place pour la supply chain et les achats ».

Valantur a travaillé avec l'intégrateur Cerealog pour la mise en œuvre, le paramétrage et le déploiement progressif de la solution.

Dernière en date, la solution a été paramétrée et déployée pour la filiale tunisienne en 3 mois. « Et si demain, nous rachetons une nouvelle société, il sera facile de l'intégrer ».

Un coût identique à celui d’un ERP sur site, la flexibilité en plus

Aujourd'hui, qu'il soit à Blois ou en Tunisie, Emmanuel Couraud peut accéder à toutes les données de l'entreprise depuis son ordinateur. « Où que je me trouve, je peux travailler pour toutes les sociétés du groupe. Il suffit que je me connecte et je vois en live toutes les commandes, la production en cours, la facturation, etc. ».

Pour Valantur, l'impact du cloud n'est pas tant économique qu'organisationnel. « Le coût de départ à l'utilisateur peut sembler bas en mode SaaS. Mais si on annualise ce coût pour tous les utilisateurs, il est à peu près équivalent à celui d'une solution sur site. En revanche, on gagne quelques postes, mais surtout parce que l'on gagne en fluidité sur les processus. Par exemple, si un employé est absent, il n'est plus nécessaire de recruter un intérimaire. Un employé d'un autre site peut prendre le relais à distance ».

L'intégration dans le cloud a aussi favorisé la centralisation de certaines fonctions. La comptabilité et le bureau d'études sont maintenant centralisés sur le site d'Amboise.

Autre atout du cloud, si une commande arrive sur un site qui ne peut pas s'en charger, un autre peut y répondre, ce qui n'était pas possible auparavant.

Dernièure mise à jour de cet article : février 2018

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close