Fibre Channel continue à dominer le monde des réseaux de stockage

Confrontée à la montée en puissance des réseaux de stockage basés sur le protocole Ethernet (NAS, iSCSI, FCoE), Fibre Channel reste pour l'instant la technologie phare utilisée par les entreprises pour les réseaux de stockage. Si l'usage de FCoE progresse lentement, c'est surtout la banalisation du 10Gigabit Ethernet et son utilisation pour les accès NAS et iSCSI qui a moyen terme menace la domination de FC dans le monde du stockage en réseau.

La technologie Fibre Channel (FC) restera probablement la technologie de réseau de stockage prédominante dans les entreprises au cours des deux prochaines années, en dépit des prédictions passées qui estimaient que le 10 Gigabit Ethernet s’imposerait rapidement comme une alternative.

Les cabinets d’études et les analystes s’affrontent toujours pour déterminer quand le 10Gigabit (pour les usages SAN et NAS) dépassera Fibre Channel, mais ils conviennent tous que la fin du FC n’est pas pour bientôt.

"Fibre Channel est sûr. Il est éprouvé et bénéficie de la confiance des utilisateurs. C'est toujours une solution solide comme le roc. Et les clients ne cherchent pas forcément à en changer brutalement pour le plaisir de changer de protocole. Le changement de protocoles est quelque chose qui prend habituellement de nombreuses années à se produire ", explique Stuart Miniman, une des principaux analystes du cabinet Wikibon, basé à Marlborough, dans l’état du Massachusetts.

Les ventes de Fibre Channel toujours en progression

 dcx8510
Le DCX8510, fer de lance de
l'offre de directeurs FC de
Brocade Communications.

Les ventes d’équipements réseau Fibre Channel ont connu une progression de 13 % en revenus et de 12 % en volume entre le 3e et le 4e trimestre 2011, selon les estimations de Crehan Research. Pour Seamus Crehan, le patron du cabinet d’étude, Cette forte progression est liée à la fois à un pic de demande et à l’arrivée de nouveaux directeurs – le terme utilisé pour décrire les commutateurs FC de cœur de réseau FC - chez Brocade Communications et Cisco Systems.

Brocade, qui a été le premier à livrer des commutateurs 16 Gbit/s indique que cette technologie a représenté 27 % de ses ventes au 4e trimestre 2011. Ses dirigeants expliquent qu’il s’agit de la transition la plus rapide qu’ils aient connue à ce jour. Malgré cette pointe de trimestre à trimestre, la progression en rythme annuel a été quasi nulle et la plupart des analystes estiment que la technologie ne connaîtra plus de croissance à deux chiffres comme cela fut le cas par le passé. La croissance devrait être modeste : Dell'Oro prédit ainsi un taux de croissance annuel moyen de 3 % pour les équipements FC (environ 2 % en volume) pour les cinq prochaines. Casey Quillin, un analyste senior chez Dell'Oro, explique toutefois qu’il voit FCoE (Fibre Channel over Ethernet) comme une alternative potentielle à la technologie FC, mais pas nécessairement un remplacement.

"Cela va prendre du temps et FC va continuer à être le protocole SAN de choix particulièrement quand il s'agit de privilégier la vitesse, la sécurité et l'efficacité », a déclaré Quillin.

Crehan parie lui aussi sur une croissance de FC cette année avec l'adoption des serveurs basés sur les nouvelles puces Xeon E5-2600 et l’arrivée de nouveaux produits 16 Gbit/s. Mais le cabinet mise ensuite sur un aplatissement de cette croissance et sur un recul pour les quatre prochaines années au fur et à mesure du décollage de FCoE. Crehan prédit ainsi que les livraisons de ports FCoE vont bondir de 127 % en 2012 pour passer de 1,5 M en 2011 à 3,4 M en 2012. Le cabinet estime que le nombre de ports de commutation FCoE livrés dépassera celui des ports FC en 2014.

"Ces technologies sont sur deux trajectoires totalement différentes. L'une connaît une croissance anémique quasiment plate, tandis que l'autre a un taux de croissance extrêmement rapide, "a déclaré Crehan. Mais il ajoute : « si les livraisons de ports FcoE ont dépassé de loin ce que les gens prévoyaient, l'utilisation de FCoE est probablement bien plus lente que ce que les gens espéraient."

Les adaptateurs réseau prêts pour FCoE

La multiplication des livraisons de commutateurs prêts pour FCoE et d’adaptateurs de réseaux convergents (CNA) FCoE, ne signifient en effet pas que les entreprises mettent en œuvre FCoE et encore moins qu’elles l’utilisent de bout en bout de leurs serveurs aux baies de stockage. Certaines entreprises profitent des capacités « lossless » du 10Gigabit Ethernet CEE pour améliorer leurs systèmes iSCSI ou NAS sans toucher à la partie FC.

 unknown
Une carte CNA 10Gigabit Ethernet QLogic 8100
supportant à la fois le trafic LAN et SAN (FCoE)

"Certaines entreprises ont désormais pour stratégie d’acheter des CNA », ajoute Marco Coulter, directeur de recherche, chez InfoPro. «Ils se« préparent à FCoE » pour ce qui concerne la connectivité serveur même si pour l’instant ils n’utilisent ces adaptateurs que comme des cartes réseau Ethernet classiques. "

Une enquête récente d’InfoPro portant sur plus de 150 entreprises grandes et moyennes entreprises a montré que 15 % d’entre elles avaient déployé des CNA, mais que seulement 8 % utilisaient FCoE.

Joe Skorupa, vice-président de la recherche de Gartner, indique que la dernière génération de serveurs d’entreprise arrive en général avec des CNA. Pour les informaticiens qui virtualisent leurs serveurs, le simple fait que ces CNA apportent le support des 10 GbE permet déjà d’éliminer un nombre important des ports, adaptateurs et câbles dont ils avaient jusqu’alors besoin avec les interfaces Gigabit Ethernet.

"Cela ne fait tout simple plus sens d’utiliser des adaptateurs Gigabit à moins que vous sachiez que c’est pour des serveurs dédiés qui ne seront jamais virtualisés», a déclaré Skorupa.

Tous les signes pointent ainsi une plus grande présence du 10Gigabit Ethernet dans les réseaux de stockage, que ce soit avec pour FCoE, des protocoles NAS ou iSCSI. Ainsi si l’enquête d’InfoPro révèle que le 10 GbE n’est l'épine dorsale de stockage prédominante que de 4 % des grandes et moyennes entreprises, elle constate que 31 % de ces entreprises utilisent déjà le 10 GbE dans leur infrastructure.

Ethernet va-t-il écraser Fibre Channel ?

Entre 2010 et 2011, les ventes de systèmes de stockage en mode bloc basés sur le protocole iSCSI ont bondi de 40 %, passant de 2 milliards de dollars à 2,8 milliards de dollars, tandis que celles des systèmes NAS progressaient de 22 %, passant de 3,7 milliards de dollars à 4,5 milliards de dollars (chiffres fournis par Roger Cox, un vice-président de Gartner). Pendant ce temps, les revenus des ventes de systèmes de stockage FC progressaient de seulement 2 %, passant de 10 milliards de dollars à 10,2 milliards de dollars. FC conserve donc la tête du marché et de loin mais la croissance de ses concurrents se fait à un rythme rapide.

"Ethernet est comme un rouleau compresseur, et il a jusqu’alors écrasé toutes les technologies qu’il a eues à affronter. La seule qu'il n’a pas abattue est Fibre Channel, mais au fil du temps il finira par l’engloutir et la dévorer ", estime Skorupa. Selon lui, « il faudra toutefois plus de cinq ans [avant] que la plupart des centres de données appuient la majorité de leurs connexions de stockage sur Ethernet. Il y a plus de 50 milliards de dollars d’actifs Fibre Channel installés [dans les datacenters]".

Sur certains fronts, les guerres de protocole commencent à se refroidir avec l'introduction de produits qui prennent en charge plusieurs options de connectivité. Par exemple, QLogic Corp a annoncé l'an dernier des adaptateurs, routeurs et commutateurs qui peuvent fonctionner aussi bien en mode 16 Gbit/s FC qu’en mode 10 GbE. Un autre exemple est le fabric adapter de Brocade qui combine un CNA, un adaptateur de bus hôte FC et une carte Ethernet traditionnelle et permet leur utilisation simultanée.

"J'espère que nous avons passé le stade des pasionarias des protocoles débattant duquel est le meilleur à utiliser," conclut Miniman de Wikibon. «La confrontation technologie contre technologie fait de moins en moins de sens si vous avez un usage combiné des technologies NAS, iSCSI, Fibre Channel ou FCoE. Les constructeurs produisent en effet des solutions qui rendent cette partie invisible".

Adapté d'un article en anglais de Carol Sliwa, SearchStorage.com, par Christophe Bardy, LeMagIT.fr

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close