Virtualisation du poste de travail : Microsoft reste sur la réserve

Microsoft a annoncé cette semaine le rachat de l'éditeur israélien Kidaro, un spécialiste des solutions de virtualisation de postes clients. Cette acquisition devrait permettre au géant de Redmond de proposer aux entreprises une solution pour gérer et déployer des environnements virtuels sur leurs postes clients.

Microsoft a annoncé cette semaine le rachat de l'éditeur israélien Kidaro, un spécialiste des solutions de virtualisation de postes clients. Cette acquisition devrait permettre au géant de Redmond de proposer aux entreprises une solution pour gérer et déployer des environnements virtuels sur leurs postes clients.

Les outils de Kidaro permettent à l'administrateur de bâtir un catalogue de machines virtuelles type et de les distribuer de façon sécurisée aux utilisateurs autorisés. Ces machines virtuelles s'exécutent dans un environnement de virtualisation local comme Virtual PC, une approche qui diffèrent de celles Vmware avec VDI ou de Citrix avec Xen Desktop.

La technologie de Kidaro permet de définir des politiques de sécurité très précises et de limiter certaines opérations comme l'exportation de données, le copier/coller l'impression et même l'accès à certains périphériques. Elle permet aussi de masquer l'environnement de virtualisation aux utilisateurs afin d'améliorer l'ergonomie. Rien ne distingue ainsi une application native d'une application s'exécutant dans l'environnement virtuel (à l'exception d'un bandeau coloré entourant l'application, voir capture ci-contre). Les applications virtualisées apparaissent aussi dans la barre de tâche traditionnelle et peuvent se lancer directement depuis le menu démarrer.

Un des intérêts de la technologie de Kidaro pour Microsoft ? L'aide à la migration vers Vista. Une entreprise peut ainsi déployer le dernier OS de Redmond sur ses postes de travail tout en continuant à fournir ses applications XP dans un environnement virtualisé. Cette approche permet de continuer à fournir les applications existantes et de les migrer progressivement vers le nouvel OS.

Microsoft reste sur la réserve

Curieusement, Microsoft n'entend pas promouvoir agressivement la technologie de Kidaro, en tout cas dans un premier temps. La firme va ainsi intégrer la solution de Kidaro à son Desktop Optimization Pack (MDOP), un ensemble d'outils vendus de façon complémentaire à la Software Assurance, donc réservé aux grands clients.

Le MDOP incorpore déjà les outils de streaming applicatif rachetés à Softricity (SoftGrid) ainsi que les outils de gestion d'actifs d'AssetMetrix. Microsoft devrait préciser ses intentions quant à l'avenir du MDOP à l'occasion de son Management Summit 2008 qui se tiendra du 28 avril au 2 mai à Las Vegas.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close