Résultats : Bull se maintient

Un premier semestre 2008 dans la lignée de son homologue de 2007. Au cours des 6 premiers mois de l'année, Bull a engrangé un chiffre d'affaires de 550,6 millions d'euros, soit sensiblement la même chose qu'un an auparavant.

Un premier semestre 2008 dans la lignée de son homologue de 2007. Au cours des 6 premiers mois de l'année, Bull a engrangé un chiffre d'affaires de 550,6 millions d'euros, soit sensiblement la même chose qu'un an auparavant. Le résultat net progresse lui de 4,4 % à 4,7 millions d'euros.

Ces chiffres proches de l'encéphalogramme plat masquent en réalité la transformation des activités du constructeur et intégrateur hexagonal. Avec la montée en puissance des activités de services, qui bondissent de près de 20 % (et de plus de 27 % au deuxième trimestre). Et la décroissance des activités de revente et distribution de matériel tiers (- 34,2 %), jugées non stratégiques par la direction actuelle, et de maintenance, dont la chute atteint près de 7 % sur le semestre.

L'autre activité clef du groupe aux côtés des services, à savoir la vente de solutions matérielles, affiche elle des résultats moins tranchés. Le chiffre d'affaires ressort en recul de 2,4 %. Mais Bull met en avant les succès obtenus par ses nouvelles offres dans les domaines du calcul hautes performances (contrat Genci) et du stockage sécurisé. Selon le Français, le recul de cette activité sur le semestre s'explique par le fait que la montée en puissance de ces solutions n'a pas "encore compensé totalement la baisse des offres matures". Comprendre le recul des serveurs GCos. Selon la société, les commandes de l'activité matérielle ont bondi de 23 % laissant entrevoir une amélioration de cette activité au cours du second semestre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close