SFR achève le rachat de Neuf Cegetel

La boucle est bouclée.

La boucle est bouclée. Après avoir marié sa filiale fixe Cegetel à Neuf en 2005, SFR a annoncé hier le succès de son offre publique d’achat simplifiée (OPAS) sur l'opérateur issu de la fusion, Neuf Cegetel. 

SFR, qui avait déjà repris les parts de Dreyfus dans Neuf, détient désormais 96,41 % du capital de Neuf Cegetel à l’issue de l’OPAS. Il devrait atteindre la barre des 100% dans quelques jours, après le lancement d'une offre de retrait obligatoire des titres Neuf Cegetel valorisant chaque action à 35,90 euros.

Le marché français des télécoms se retrouve plus que jamais en situation d'oligopole avec deux opérateurs puissants à la fois sur le fixe et le mobile, France Télécom-Orange et SFR-Neuf Cegetel, et deux autres opérateurs importants l'un sur le fixe et l'autre sur le mobile : Free et Bouygues Télécom. Que ces deux derniers ne se soient encore pas mariés pour créer le troisième larron de la convergence en France est finalement la seule surprise résultant du processus chaotique d'ouverture à la concurrence des télécoms lancé en 1998. Mais, comme le dit l'adage populaire, il ne faut jamais dire jamais...

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close