Michelin découpe l'externalisation de ses applicatifs

Quatre finalistes et autant de gagnants.

Quatre finalistes et autant de gagnants. Un des principaux appels d'offre du moment, le contrat d'externalisation des applicatifs de Michelin - un peu moins de 100 millions d'euros par an -, s'est soldé par une sorte de Yalta entre les quatre SSII ou consortiums encore en lice, selon Les Echos. Principal vainqueur : Logica, qui se voit attribuer quatre des dix lots. Autre bonne performance : celle de la SSII indienne Wipro, qui gagne deux lots. C'est l'une des premières fois qu'un prestataire du sous-continent parvient à remporter un contrat avec un grand compte hexagonal, sans être le sous-traitant d'un acteur occidental.

En revanche, les choix de Michelin constituent une contre-performance pour les consortiums IBM-Sopra (rappelons que IBM a remporté le contrat d'externalisation de l'infrastructure du géant du pneumatique en 2003, contrat qui avait connu des difficultés majeures au démarrage) et Atos-Accenture. Tous deux remportent deux lots, mais affichaient d'autres ambitions.

Michelin a choisi de signer ses contrats sur une durée de trois ans. C'est aussi la durée qui a été nécessaire à l'industriel pour mener les études et les consultations aboutissant au verdict du jour.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close