Jackin - Fotolia

La Commission européenne amorce son premier virage dans le Cloud

IBM, Atos, Accenture, BT et Numergy font parties des sociétés sélectionnées pour mettre en place des services de Iaas privé et public ainsi que de Paas public auprès de la Commission et de ces 52 agences

Atos, Accenture, BT, IBM et Numergy (SFR) sont parmi les fournisseurs IT qui ont été retenus par la Commission européenne pour prendre en charge la mise en place de services cloud public et privé pour les institutions européennes. Un marché dit Cloud I , qui a été initié par la Digit en décembre 2014 et évalué à quelque 34,5 millions d’euros. Surtout ce contrat marque le passage au Cloud de la Commission et de ses 52 agences réparties sur le territoire. Une première pour la Commission. 75%  des capacités proposés par les services Cloud de cet appel d’offres seront réservées à des institutions européennes, en dehors de la Commission.

Pour mémoire, cet appel d’offres était décomposé en trois lots, le premier portant sur des services de Cloud privé (Iaas), le second de Cloud public et le troisième sur des services de Paas. Selon la Commission, cet appel d’offres a obtenu 20 offres de 12 candidats, les lots 1 et 2 ont été les plus disputés (7 offres pour le premier, 9 pour le second).

Si BT, via sa filiale belge, avait déjà annoncé avoir remporté une partie des contrats, dont le lot 1 ainsi qu’une partie du lot 2, on apprend que les candidats au lot devaient être capables de proposer un accès aux utilisateurs via un lien direct et dédié aux ressources Iaas, explique la Commission. Quatre sociétés européennes et 3 américaines ont répondu – essentiellement des opérateurs telcos.

IBM, BT, Accenture, Atos et la Cloud Team Alliance (qui réunit plusieurs acteurs européens dont Numergy, Portugal Telecom, Gigas  et Enter) ont remporté le lot 2, évalué à 13,9 millions d’euros, « Les entités de l'Union Européenne exprimeront leurs besoins en termes de cloud et pourront choisir la solution la plus adaptée, techniquement et géographiquement », précise SFR dans un communiqué séparé.

Enfin le lot 3, évalué à 10,3 millions d’euros, et dédié à la fourniture des services de Paas (cela comprend par exemple des services de base de données) a été remporté par Telecom Italia, Accenture, ATOS et IBM (via leurs filiales belges).

Avec ce framework Cloud en place, la Commission assure qu’elle va pouvoir « déployer une première série de services IT dans le Cloud en 2016 », avec des contrats signés pour un maximum de 4 ans. Selon Numergy, « le contrat a été signé en novembre 2015 et les premiers services ont déjà été commandés ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close