Gartner prédit le réveil de la 3G dans les portables d'entreprise

Les nouvelles politiques tarifaires et l'évolution des technologies embarquées devraient pousser la 3G dans l'arsenal informatique des entreprises d'ici à 2009, prédit le Gartner.

Les nouvelles politiques tarifaires et l'évolution des technologies embarquées devraient pousser la 3G dans l'arsenal informatique des entreprises d'ici à 2009, prédit le Gartner. Aujourd'hui, le manque de couverture, la faible pérennité du matériel et des coûts d'achat (directs et forfaires) trop élévés freinent les entreprises dans leurs investissements des portables 3G. S'ajoute à cela des frais de roaming exhorbitants, des technologies spécifiques à chaque opérateur et un manque de protection des actifs. Bref, un choix technologique injustifiable auprès d'une DSI dans les entreprises.

D'ici à 2009, le cabinet d'analyste prévoit un revirement de situation : les portables 3G deviendront progressivement aussi couteux que ceux qui embarquent le WiFi. Les opérateurs réfléchissent à des chipsets qui supporteraient tout le spectre des fréquences et des réseaux, assurant un couverture plus globale et dans la foulée garantissant un cycle de vie plus long des technologies. Gartner parle de trois ans.

Mais surtout, les opérateurs commencent à mettre en place des « pricings » plus souples : des contrats plus longs qui comporteraient des forfaits à la journée ou mensuels ainsi que la possibilité pour les collaborateurs nomades d'utiliser les réseaux locaux.

Bref, Gartner recommande aux entreprises d'inclure progressivement, dès 2009, la 3G embarquée dans leurs investissements.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close