Avec le lancement d’ Exalytics, Oracle transforme un peu plus In-Memory en commodité

Nos confrères de SearchOracle reviennent sur le lancement par Oracle de Exalytics, son appliance In-Memory qui, outre le fait de se positionner en frontal à Hana de SAP, risque fort de faire avancer cette technologie de base de données analytique vers la commodité.

Oracle a officiellement rendu disponible Exalytics ce lundi 27 février, transformant un peu plus ces technologies in-Memory en un socle IT dit de commodité.

Exalytics rejoint ainsi les autres produits du même rang, comme peut également le proposer SAP avec Hana, une technologie censée gonfler les performances de traitements des données aux stéroïdes, et dépasser celles proposées par les bases de données traditionnelles. Exalytics in-Memory Machine repose sur un serveur Sun Fire, qui motorise la base in-memory du groupe TimesTen, couplée à Oracle Essbase (outil de modélisation analytique) et Oracle Business Intelligence Foundation. Exalytics embarque 1 To de mémoire DRAM ainsi que 40 coeurs Intel Xeon.

A l’origine, la technologie In-Memory est utilisée pour les analyses en temps réel des marchés boursiers, mais son rôle s’est peu à peu étendu à la Business Intelligence. Selon Jon Reed, un analyste indépendant de JonERP.com, In-Memory devrait rapidement dépasser les premières ambitions de la technologie. «Je pense que la rapidité de traitement du In-Memory est appelée à devenir une commodité, un peu à l’image de la connexion Internet à haut débit chez les particuliers», souligne-t-il. «Une chose est sûre : la technologie va devenir une composante indissociable de l’analytique.»


Les utilisateurs qui souhaitent de frotter à Exalytics devront toutefois ouvrir en grand leur porte-monnaie. Selon la grille tarifaire d’Oracle, la solution est commercialisée 135 000 dollars. A cela s’ajoute le support du système et de l’OS de 30 000 dollars. Puis encore le coût de TimesTen In-Memory Database for Exalytics, à 350 dollars par utilisateur ou 42 000 dollars par processeur. Oracle Business Intelligence Foundation Suite étant corrélée à TimesTen, il faudra encore débourser quelque 4 500 dollars par utilisateur référencé ou 550 000 dollars par processeur (selon une autre grille tarifaire). Des prix qui ne prennent évidemment pas en compte toute forme de négociations avec Oracle.

Pourtant, les appliances In-Memory comme Hana ou Exalytics ne proposent pas de révolutionner le monde des outils de BI, souligne Jon Reed. «Je ne me risquerai pas à affirmer qu’ils associent des modules de BI existants, même si c’est ce qu’ils font principalement, commente-t-il. Ils n’offrent pas de nouveaux modules majeurs en termes d’analytiques.»

Toutefois, ajoute-t-il, il existe bien une cible potentielle pour Exalytics, qui pourrait se scinder en trois groupes : les utilisateurs de données temps-réel, les clients existants des applications Oracle à la recherche «d’une utilisation plus optimisée», et ceux des applications financières Hyperion à la recherche de performances.

Wayne Kernochan, analyste et président de Infostructure Associates ne s’attend pas, quant à lui, à ce que les bases de données In-Memory supplantent les bases traditionnelles comme Oracle database, IBM BD2 ou encore Microsoft SQL Server. En revanche, comme Jon Reed, il pense qu’elles sont promises à devenir une forme de commodité. «La création de valeur des bases de données In-Memory est d’optimiser les requêtes pour les données à la fois stockées dans la mémoire principale et sur les disques durs - deux choses très différentes -. Cette approche devrait répondre à de nombreux besoins clients dans les prochaines années», écrit-il sur son blog. «Alors que nous entrons dans une nouvelle ère des technologies de bases de données, ceux qui auront expérimenté de nombreux projets de BI auront un avantage évident sur les autres.»

Egalement sur LeMagIT :

SAP positionne Hana sur le segment des PME

Hana : SAP n’exclut pas un accord avec Oracle

SAP : le support de Hana par Business Suite fixé à la fin 2012

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close