SAP positionne Hana sur le segment des PME

Après avoir placé Hana sur la feuille de route de Business Suite, SAP se décidé à porter sa technologie In-Memory sur le segment des PME. A la clé, une édition PME de sa base de données baptisée Edge et un package couplant Hana à Crystal Reports pour les utilisateurs de Business One.

La technologie de bases de données In-Memory de SAP, Hana, ne sera pas l’apanage des grands groupes, nous explique aujourd’hui le groupe de Walldorf. Après avoir prédit un avenir radieux de sa technologie dans le monde transactionnel, au coeur de son infrastructure logicielle, SAP compte désormais porter Hana vers le monde des PME. Une façon de repeindre la marque aux couleurs de cette technologie qui a muri pendant plusieurs années dans les laboratoires. Pas question dès lors de la cantonner aux seuls grands comptes, d’autant que les PME forment l’essentiel (presque 80%) de la base installée de SAP, rappelle Vishal Sikka, qui dirige les activités Technology & Innovation Platform du groupe.

SAP entend donc proposer une édition PME de sa technologie In-Memory, baptisée Edge, qui devrait être taillée sur mesure aux exigences de ce segment. Disponible uniquement auprès des revendeurs de la marque, la solution propose un spectre fonctionnel identique à la version réservée aux grands comptes, à l’exception d’une quantité de mémoire moindre, comme l’indique Bobby Vetter, vice président du Channel chez SAP, à nos confrères de Computerworld. Edge cible principalement les utilisateurs de Business All-in-One (les entreprises de taille moyenne - le haut du segment PME chez SAP), affirme SAP dans un communiqué, soulignant que cette édition peut également être associée aux outils de BI, BusinessObjects Edge Business Intelligence (BI).

Hana poussée vers les utilisateurs de Business One

Mais ce n’est pas tout. SAP mise également sur sa base d’utilisateurs de Business One pour étendre la portée de Hana. L’idée est de proposer un package embarquant Hana ainsi que les outils de BI Crystal Report afin de permettre aux plus petites entreprises du groupe «de créer des rapports interactifs et d’effectuer des traitements analytiques plus rapidement», souligne SAP dans un communiqué. Des programmes de tests devraient débuter d’ici à la fin février, avant une commercialisation (toujours à l’indirect) prévue courant 2012.

Cette avancée de Hana vers les PME est en ligne avec la stratégie du groupe qui entend généraliser Hana à l’ensemble de ses outils. Initialement présentée une base taillée pour l’analytique, Hana devrait prochainement être portée sur la solution phare du groupe Business Suite. A commencer par certains composants de l’ERP fin 2012. D’autres devraient suivre dans un futur proche.

Restera à se poser une question : les PME ont-elles les mêmes besoins que les grands comptes en terme d’analytique, de vitesse de traitement et de gestion des données non structurées, qui pourraient justifier un tel investissement ? SAP répond aujourd’hui par la positive. Et compte sur ce segment du mid-market pour multiplier les revenus issus de Hana. Le groupe nourrit de belles ambitions dans sa technologie : SAP a prévu de doubler, en 2012, le CA de Hana (quelque 160 millions d’euros, 2011), nous a révélé SAP à la publication des résultats de son exercice 2011.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close